Les labels cosmétiques bio

Acheter des cosmétiques bio, c’est bien, mais pas n’importe quel bio!  Car bien évidemment, ils ne se valent pas tous (ce serait trop simple…), certains surfent sur la tendance « green » et vous vendent un produit au premier abord bio (avec le packaging qui va avec: vert, avec de petite plantes,…), on se dit « Ah chouette! C’est naturelle, ça sera bon pour ma peau! » Erreur! Alors, comment savoir quels labels privilégier?

Du coup, je me suis dis qu’un petit récap’ sur les différents labels, ce serait une bonne idée!

 

Label BDHI

Points positifs:

  • Pas d’ ingrédients issus de la pétrochimie, ni colorants ou parfums de synthèse,ni irradiation ou OGM…etc
  • Cosmétiques formulés à partir de matières premières naturelles
  • Pas de test sur les animaux

Points négatifs:

  • Pas de pourcentage minimum d’ingrédients d’origine naturelle ni d’ingrédients bio.
  • Les conservateurs synthétiques existants à l’état naturel  autorisés : pourquoi ne pas utiliser leurs équivalents naturels ?
  • -Dérivés d’huile de palme autorisés
  • -Pas de restriction sur les huiles estérifiées et hydrogénées
  • Pas d’obligation à utiliser des emballages 100% recyclables
  • Packaging en PET autorisé (pour faire simple c’est du pétrole raffinée).

 

 

Label Nature et Progrès

Points positifs:

  • 95% d’ingrédients d’origine naturelle minimum
  • Dérivés d’huile de palme interdits à partir du 1er janvier 2015
  • Les matières premières naturelles doivent être issues de l’agriculture biologique dès lors qu’elles sont disponibles
  • Les ingrédients d’origine chimique ne sont tolérés s’ils ne peuvent être remplacés par un  bio disponible.
  • Interdiction d’utiliser des colorants, parfums, antioxydants, conservateurs, huiles et autres dérivés pétrochimiques (silicones, paraffine).
  • Packaging en PVC et PSE interdits
  • Prise en compte de la gestion environnementale de la production: gestion de l’eau, l’utilisation d’énergies renouvelables, la maîtrise des déchets et rejets et l’amélioration des transports
  • Une marque est labellisée Nature & Progrès si au minimum 70% de ses produits commercialisés le sont.
  • Pas de test sur les animaux

Points négatifs :

  • – Pas de limitations sur le pourcentage maximum d’ingrédients de synthèse
  • – Packaging en PET autorisé

 

 

Label NaTrue

Points positifs :

  •  Interdiction d’utiliser des parfums et colorants synthétiques, des produits pétrochimiques et Sodium Laureth Sulfate
  • Interdiction d’utiliser des plastiques avec du chlore (PVC).
  • Rapport sur le développement durable ou étude sur l’impact du cycle de vie des produits obligatoires
  • Pas de test sur les animaux

Points négatifs :

  •  Seulement 15-20% d’ingrédients d’origine naturelle
  • Seulement 0 à 95% minimum d’ingrédients bio
  • Utilisation de conservateurs synthétiques  alors que leurs équivalent à l’état naturel existent et sont autorisés.
  • Dérivés d’huile de palme autorisés
  • Pas de restriction sur les huiles estérifiées et hydrogénées
  • Sodium Lauryl Sulfate autorisé
  • Packaging en PET autorisé

 

 

Label NaTrue

Points positifs :

  • Interdiction d’utiliser des nanomatériaux et matières éthoxylées (PEG, Sodium Laureth Sulfate).
  • Utilisation exclusive de matières premières respectant les critères définies par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES)
  • Packaging : PVC et polystyrène interdits
  • Pas de test sur les animaux

Points négatifs :

  • Pas de pourcentage minimum d’ingrédients d’origine naturelle (simple incitation à en utiliser autant que possible)
  • 2% de composés pétrochimiques autorisés
  • Seulement 95% des ingrédients végétaux issus de l’agriculture biologique
  • 5 conservateurs synthétiques existants à l’état naturel sont autorisés :
  • Dérivés d’huile de palme autorisés
  • Aucune restriction sur les huiles estérifiées et hydrogénées

Label ECOCERT,COSMEBIO et Cosmétique écologique

Points positifs :

  • Au moins 95% ingrédients d’origine naturelle
  • Interdiction d’utiliser des colorants et parfums synthétiques, dérivés pétrochimiques ,  matières éthoxylées
  • Packagings en PVC et PS interdits
  • Pour COSMEBIO Au minimum : 95% des ingrédients végétaux dont au moins 10%  de l’ensemble des ingrédients sont issus de l’Agriculture Biologique
  • Pas de test sur les animaux


Points négatifs :

  •  Seulement 95% des ingrédients végétaux sont bio (50% avec le label « cosmétiques écologique« )
  • Dérivés d’huile de palme autorisés
  •  Pas de restriction sur les huiles estérifiées et hydrogénées
  • 5 conservateurs synthétiques (alors qu’ils existent à l’état naturel) sont autorisés
  •  Sodium Lauryl Sulfate autorisé
  •  Pas d’obligation à utiliser des emballages 100% recyclables
  • Packaging en PET autorisé

 

 

Label Vegan Society

Points positifs :

  • Pas ingrédient d’origine animale
  • Réduction des quantités d’eau et de cultures : ces ressources sont utilisées pour nourrir les animaux
  • Pas de test sur les animaux (Heureusement!)

Points négatifs:

  • Pas de précisions sur la naturalité des ingrédients, la préservation de la biodiversité ou le packaging
  • Dérivés d’huile de palme autorisés

 

 

Label Végétarian society

Points positifs :

  • Pas d’ ingrédient d’origine animale sauf œufs de poules élevées en plein air
  • Pas de test sur les animaux

Points faibles :

  • Pas de précisions sur la naturalité des ingrédients (quel pourcentage?), la préservation de la biodiversité, le packaging ou la préservation de l’environnement
  • Dérivés d’huile de palme autorisés

 

Label DEMETER

Points forts :

  •  Interdiction d’utiliser des dérivés pétrochimiques (benzène, hexane, propylène glycol, butylène glycol,..) agents chélateurs (EDTA) et parfums synthétiques
  • Pas de test sur les animaux

Points faibles :

  • Aucun minimum requis en ingrédients bio ou Demeter pour être labelisé
  • Pas de critères stricts sur la composition et la recyclabilité des emballages encore une fois, juste une simple incitation à les limiter)

 

Label AB

Le label AB garantit que 95% des ingrédients du produits sont bio. Il est très rare en cosmétique, puisqu’il ne certifie que les produits d’origine agricole (en cosmétique, il concerne donc principalement les huiles essentielles et les huiles végétales).

 

 

Comme vous pouvez le constater, aucun d’entre eux n’est parfait!

Le mieux est de prendre un produit avec plusieurs  labels, car un seul ne suffit pas.

Il reste du chemin à parcourir: notamment sur la biodiversité (sans huile de palme,…), la démarche globale visant à  préserver l’environnement (ingrédients, transport, packaging recyclable,…). Petit à petit, j’espère que l’on s’en approchera, du cosmétique bio (presque) irréprochable! C’est une nécessité, pour nous et pour le monde qui nous entour (ça fait un peu « bisounours » dit ainsi…).

 

J’espère que ce post vous aura plu et éclairé sur les différents labels! 

Je vous souhaite une excellente journée, à très vite!

 

 

 

Publicités

3 commentaires sur “Les labels cosmétiques bio

Ajouter un commentaire

    1. Bonjour Miss Pearl,

      comme je le dis en fin d’article, le mieux est de prendre un produit avec plusieurs label quand c’est possible. Par exemple: BDIH et Cosmobio.
      le label Nature&Progrés est le label le plus exigent et le plus transparent des labels bio, mais ce n’est pas toujours évident de tout trouver avec ce label.
      J’espère t’avoir aidé!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :