Un séjour au Japon

 

Un séjour au Japon

( Partie 1 : Kyoto )

20170128_163032

Cela fait une éternité que je n’ ai pas écrit de post!  » Coupable, vous êtes coupable! »

Du coup, j’ ai pris pas mal de retard. Je commence donc avec un post au sujet de notre séjour au Japon en … Janvier 2017.

Nous n’ avions qu’ une semaine. Nous avons donc choisi de visiter Kyoto 4 jours et Tokyo 3 jours.

Kyoto

Les visites:

Kurama-dera, c’ est un temple bouddhiste au Nord de Kyoto, dans les montagnes.  C’ est ma plus belle visite à Kyoto. De plus, il neigeait. Le paysage était superbe et nous étions peu à visiter les lieux.

 

20170128_130321

 

20170128_130646

Nous avons déjeuner dans un très bon petit restaurant, le seul à proximité. J’ y est d’ailleurs découvert le thé Houchicha. C’ est délicieux! Nous avons aussi goûté, dans une pâtisserie en face, des mochis. Ce sont des pâtisseries traditionnelles. Celle-ci sont faites maison. C’ est un régal, ce n’ est pas trop sucré en bouche. Mes préférés sont les mochis au thé vert.

20170128_135737

Kiyomizu-dera est l’ un des temple le plus célèbre de la ville. Situé dans le quartier de Higashiyama à l’est de Kyoto, ce lieux constitue l’une des visites les plus populaires de la ville. La vue du bâtiment principal construit à flanc de montagne et classé au Patrimoine de l’Unesco depuis 1994. On comprend vite pourquoi. La vue sur la ville de Kyoto est superbe. Je pense qu’ au printemps cela doit être magique!

20170128_163032

Au alentours du temple, plein de jolies ruelles avec des maisons aux aspects traditionnels. Il y est agréables de flâner.

Arashiyama est un quartier situé dans la banlieue ouest de Kyoto. La forêt de bambous est superbe et la ballade autour nous offre un beau paysage en hauteur.

DSCF7156

Fushimi Inari Taisha est le plus grand sanctuaire shinto du Japon situé au sud de Kyoto. La beauté du lieux se dévoile au gré d’une ballade balisée par des milliers de Torii.

 

Le centre ville n’ est pas spécialement beau mais il est plein de belles surprises : des maisons traditionnelles au milieu des immeubles plus récents, de jolis parcs, …

En tant qu’ addict de la couture, il m’ était IMPOSSIBLE de partir de Kyoto sans aller visiter l’ adorable boutique d’ aiguilles et d’ épingles Misuyabari, vieille de 1000 ans environ. On peut y trouvé toutes sortes d’ épingles et d’ aiguilles. J’ étais à la recherche d’ aiguille-main très fines. J’ en ai trouvé mais elle datait de plusieurs centaines d’ années. Le prix était bien trop élevé. Je me suis laissée cependant tenter par un adorable mini coupe fil et sa pochette de rangement ainsi qu’ un dé à coudre.

Cette boutique, calme et cosy, en dehors du temps, nous ferait presque oublier que nous sommes en plein centre de Kyoto.

Voici le lien du site internet ( si vous parlez Japonais… ) : Misuyabari Needle Shop

ainsi que le plan : Plan Mappy

Cependant, trouver cette boutique n’ est pas une mince affaire. En effet, elle se cache. Il faut la mériter!

Soyez bien attentifs. L’ indice vous permettant de la trouver sera lorsque vous verrez cette boutique.

New folder-001

Juste à côté vous trouverez un étroit couloir qui vous mènera à la boutique et son jardin.

Kyoto, c’ est aussi plein de boutiques créateurs, de restaurants, de salons de thé,…

En terme de dégustations culinaires, beaucoup de restaurants proposent de la viande. Si comme moi vous n’ aimez pas, il est toutefois possible de trouver des restaurants végétariens ou de sushis.

J’ ai eu l’ occasion de goûter le Konjac dans un plat parmi des légumes, une omelette. C’ est une algue si j’ ai bien compris. Ils en raffolent. Je ne vois pas pourquoi. C’ est sans goût. Sans sauce, je ne vois pas l’ intérêt et en plus c’ est très bourratif. Je n’ ai pas pu finir mon plat. Mais il faut bien testé!

 

Voici donc un petit condensé de notre séjour à Kyoto. J’ ai adoré cette ville! Si vous aussi vous y avez été, n’ hésitez pas à partager votre expériences et vos conseils en commentaires.

Je vous souhaite une excellente journée et je vous retrouve très bientôt pour la suite du voyage. Prochaine étape : Tokyo

3 jours à Langkawi

3 jours à Langkawi

20161210_112311

 

Bonjour à tous,

j’ espère que vous allez bien?

Aujourd’hui je vous retrouve pour un nouveau post: 3 jours à Langkawi!

Langkawi est une île au Nord ouest de la Malaisie. Au mois de Décembre, c’ est une des meilleures îles où aller car de l’ autre côté, il pleut plus souvent.

Langkawi est un archipel de 99 îles. Oui, oui, 99, plus ou moins grandes. La plus grande fait environ 500m2, environ 30 km d’ est en ouest. Elle a son propre aéroport. C’ est pratique lorsque l’on a que peu de jours pour en profiter. Mais elle est aussi très touristique. Surtout au sud, l’ ouest et nord-ouest. Etant de nature un peu sauvage, je n’ ai pas trop « accroché » aux attractions  blindées de monde, aux centres villes animés et aux shopping malls (oui il y en a!). Je suis assez servie à Kuala Lumpur.

Heureusement, j’ ai trouvé un Airbnb un peu à l’ écart, permis les locaux et moins cher que beaucoup d’ hôtel: Sayang Villas – The Banana House

Il y a une chambre, une salle de bain et une cuisine privée. Pas mal! J’ ai payé 91€ pour 3 nuits ( frais Airbnb inclus ).

De plus, j’ ai pu louer un scooter un prix imbattable: 30 RM par jour ( environ 6 € ).

 

20161210_171903

 

20161210_171917

 

Il est indispensable de louer un scooter ou une voiture car l’ île est tout de même grande. Côté ouest, les plages ne sont pas  » ouf « , ou alors elles sont privées. J’ai beaucoup, beaucoup roulé. A la recherche de nouveaux paysages et d’ un petit coin tranquille. Il faut 1h30 environ pour faire le tour de l’ île ( quand même! T’ as pas intérêt à oublier ta serviette de plage une fois arrivé à l’ autre bout de l’ île 😉

 

20161210_102846

 

20161210_105730

 

20161212_110136

 

Au nord, j’ ai trouvé une petite plage tranquille, très tranquille même car j’ ai pu profiter d’ un côté toute seule! Bonheur! De plus, à l’ entrée de la plage il y a des petits stands où l’ on peut acheter des fruits (papaye, pastèque, melon, mangue, noix de coco fraîche,…) et des pistaches, amandes,… Parfait pour un midi, ça me suffit et c’ est rafraîchissant. Bon bien sûre, d’ autres cochonneries ( ils en raffolent ).

 

20161210_112343

 

20161210_112703

 

20161210_113208

J’ ai eu droit aussi à quelques pluies et là, c’ est top, car on est encore plus tranquille dans l’ eau! Par contre, avec l’ humidité, il est plus difficile de sécher. Heureusement, je prévois toujours un maillot de rechange.

 

20161211_163853

 

Autres que les plages, si vous souhaitez découvrir un peu la nature sans avoir tout des groupes de touristes autour de vous, vous pouvez également voir les « waterfalls », les chutes d’ eau. On peut même s’ y baigner pour certaines.

 

20161211_122320

 

20161211_122120

 

20161211_122010

 

C’ est une île très  » verte « . De manière générale, la Malaisie est un pays extrêmement  » vert « . C’ est vraiment agréable.

 

20161212_120156

 

Les cultures de caoutchouc, évidemment.

 

20161211_115634

 

J’ ai également fait un tour en bateau ( longues pirogues motorisées ). J’ ai réservé au AB Motel car on y trouve l’ un des tour le plus bon marché de l’ île: 25 RM pour 3 îles en 4h ( environ 5 euro ). Alors je vous l’ accorde, c’ est un peu touristique, mais pas trop non plus. La première île il faut payer 1,5 € pour y entrer ( seule île payante ). Il n’ y a rien à faire à part du pédalo ( à louer bien sûre ) ou se baigner. Pour ma part j’ ai préféré rester au bord du ponton, à part, et observer la nature.

 

20161212_151732

 

La seconde île, nous sommes resté à bord. C’ est une île où les aigles y ont trouvé refuge. Elle à un côté mystique avec ces nuages sombres et ces gros oiseaux qui volent en rond et poussent des cris.


 20161212_161756

 

La dernière île, on peut s’ y baigner. M’ étant déjà baignée le matin et n’ ayant pas prévu de change cette fois, j’ ai préféré marcher le long de la plage, à l’ écart du groupe. J’ ai fait d’ intéressantes rencontres 😉

 

20161212_164024

 

20161212_163427

 

D’ ailleurs, ce singe… Je m’ assois tranquillement assise au bord de l’eau. J’ écoute le clapotis des vagues, j’ observe l’ horizon. Ce petit malin est arrivé derrière moi à tâtons pour se jeter ensuite sur mon sac à dos à la recherche du petit truc à grignoter. Non mais oh! Je me lève, j’ attrape mon sac et tourne autour de moi même pour qu’ il lâche prise. Il s’ accroche le coco! Mais j’ ai eu gain de cause. Pour qui il se prend. De plus, je n’ ai rien à manger. Il est partit bouder dans son coin.

 

Ce que j’ ai préféré dans cette excursion, évidemment, ce fut le bateau! De plus, notre chauffeur était un peu fou fou et s’ est amusé avent les vagues causées par le sillage des autres bateaux, des virage un peu sec, une grande vitesse.

J’ adore l’ eau. Que ce soit dessus, dedans, dessous, j’ adore!

 

20161212_144257

 

C’ est ainsi que ce termine mon séjour à Langkawi. J’ espère que ce post vous aura fait voyagé et peut-être inspiré pour un prochain voyage 😉

 

Si vous connaissez l’ île et que vous avez d’ autres idées de visites, d’ expériences, n’ hésitez pas à les partager! Il est vrai qu’ il y a beaucoup de choses à faire sur l’ île. Trois jours, c’ est un peu court.

Je vous souhaite une excellente journée et vous retrouve bientôt pour un nouveau post!

 

ISETAN The Japan Store

ISETAN The Japan Store

 

20161029_144753

 

Bonjour à tous!

J’ espère que vous allez bien et que le froid, en France ne s’ installe pas trop vite.

Aujourd’hui je vous parle de la nouvelle boutique Isetan qui a ouvert très récemment dans le quartier Butik Bintang de Kuala Lumpur,  au Shopping Mall LOT 10.

Il ne fait pas très beau aujourd’hui alors autant rester enfermée dans les magasins 😉

Le look de cette nouvelle boutique se veut épuré et raffiné. La boutique se divise en plusieurs catégories, une par étage.

Au rez-de chaussée c’ est un mélange de petits objets et vêtements créateurs, d’objets d’ art, de bijoux créateurs également.

 

20161029_144905

 

20161029_144757

 

isetan-2

 

Et un petit coin « nouvelles innovations/inventions technologiques ».  Ici, un nouvel appareil pour se déplacer, chez soi je suppose vu l’ ergonomie et la vitesse de l’ engin. Entre les appareils électriques sur roues pour se déplacer en ville et maintenant aussi chez soi, bientôt on pourra nous couper les jambes, elles seront plus encombrantes qu’ autre chose. Après on se plaind d’obésité, de problèmes d’ articulations, de maladie cardio-vasculaire, de diabète, … Apparemment l’ activité physique pourrait même diminuer de 20% à 30% le risque de développer  certains cancers. Mais, ce n’ est pas le sujet du jour.

 

20161029_145022

 

Le premier étage est consacré aux vêtements/accessoires féminin et masculin.

 

isetan

 

20161029_145421

 

20161029_145448        20161029_145801

 

Les looks sont très différents, il y en a pour ( presque ) tous les goûts. Certains ressemblent plus à des déguisements, d’ autres ont une ligne plus travaillée et originales. Cependant, en regardant et en touchant certaines matières, je me demande si ce n’ est pas du polyester. Gagné! La composition le confirme: polyester. C’est bien dommage, à près de 500 € la petite robe toute (relativement) simple, on s’ attend au moins à une matière un peu plus noble ou alors (au pire) un  » beau  » polyester. J’ ai une jupe qui date de plusieurs années, je l avais acheté chez Zara, au tout début, lorsqu’ils avaient encore des vêtements convenables. Le tissu est en polyester mais il ressemble vraiment à du satin soie. En touchant, si on connait un peu les textile on devine que ce n’ en est sûrement pas mais c’ est bien imité. Au porté, le tombé et la brillance du tissu ressemble réellement à de la soie. Comme quoi c’ est bien possible de trouver de « beaux » polyester sans payer une fortune. Alors, ne vous enflammez pas, trouver cette qualité à ZARA, aujourd’hui, c’ est fini!

Bref, juste pour changer de sujet et rire un peu, voici de « superbes » chaussures:

 

20161029_145631

 

J’ ai aussi « bloqué » sur un bombers en imprimé « pixels », ça m’ a hypnotisé. On ne se rend pas bien compte sur la  photo, mais en réalité, ça vous ferez presque loucher! Qui peut porter ça?!

 

20161029_145950

 

Quelques petits objets de décoration et de collection:

 

20161029_145921

 

20161029_150012

 

20161029_150018

 

20161029_150100

 

Puis la ligne masculine, moins colorée mais parfois aussi décalée que la femme.

 

20161029_150232

 

Je n’ ai rien vu de transcendant si ce n’ est le stand des montres G-Shock que j’ ai visité, pour mon chéri.

 

20161029_145226

 

20161029_145135

 

20161029_145213

Au deuxième étage, on y retrouve des objets de décoration intérieur, quelques plantes, du linge de maison et des articles de lingerie.

 

20161029_150411

 

20161029_150422

 

Enfin, au troisième et dernier étage, on y retrouve la librairie, quelques espaces d’ exposition  pour des artistes, un coin  » nouvelles technologies  » avec une démonstration d’ imprimantes 3D, la possibilité de tester un casque de réalité virtuelle (en fait, la garderie pour votre chéri si vous avez du shopping à faire! ), et un espace café.

 

20161029_150610

 

20161029_150612

 

Il y a également une épicerie mais je ne l’ ai pas trouvé. Je crois qu’ il faut sortir dehors et marcher un peu. Malheureusement, il pleut beaucoup aujourd’hui et mes petites sandales tropéziennes commencent à souffrir de cette humidité… Tant pis, je reviendrai car de toute façon j’ aimerai visiter un peu plus ce quartier bien connu de Kuala Lumpur. Je suis contente de cette petite découverte même si je n’ y ai rien acheté car les prix sont tout de même élevés!

Je décide donc de faire un décroché au shopping mall KL SENTRAL, cela me rapproche un peu de la maison avant de prendre un taxi pour rentrer. Je suis passée plusieurs fois par ici par c’ est aussi une station où beaucoup de lignes de transports en commun se croisent, mais je ne me suis jamais arrêtée dans la galeries commerciale. On y retrouve toujours les mêmes marques. Du très cheap, du Luxe et du prêt-à-porter, les mêmes marques qu’ en France, au même prix: Zara, H&M, Mango, Esprit,… C’est désespérant quand je vois la qualité de certains vêtements (beaucoup en fait). A la limite, Esprit. J’ aime assez cette marque pour ses pantalons, ses t-shirts basiques même si j’ ai toujours acheté en solde car j’ estime que tout est trop cher pour la qualité que c’ est. Bref, je croise aussi Uniqlo qui a sortit les doudounes en vitrine (!!!!!!!!), Muji, Sephora et… tiens, je ne connais pas: Typo. C’ est quoi ça? C’ est une boutique de papeterie! Ca tombe bien, j’ adore les cahiers, les crayons, …

 

20161029_141542

 

20161029_135226

 

20161029_135223-2

 

Alors forcément, j’ ai craqué. Et ceux qui me connaissent ne seront pas étonnés de mon choix.

 

20161030_124425

 

20161030_124410

 

Il est pas trop beau mon cahier à paillettes!! Un vrai cahier de starlette 😉 Je vois déjà mon chéri me dire  » t’ as pas mal aux yeux avec ça…  » Non, j’ ai pas mal aux yeux :-p

C’ était difficile de choisir, il y avait une version rose aussi. Peut-être un peu trop girly. Un  » or rose  » aurait été top!

Dans cette boutique on trouve aussi des crayons, des trousses, des housses de tablettes et ordinateurs portables, des tasses, des guirlandes lumineuses, des magnettes,… Bref plein de choses plus ou moins utiles mais très jolies et les prix sont raisonnables.

Une adresse à retenir!

Il pleut toujours, j’ attrape un taxi, direction la maison.

 

J’ espère que ce poste vous aura plu! Connaissiez-vous déjà les boutique Isetan?

Je vous souhaite une excellente journée et je vous retrouve bientôt pour un nouveau post!

Crème caramel au beurre salé

Crème caramel au beurre salé

 

Confitures de Raphaël

 

Bonjour à tous,

J’ espère que vous allez bien?

Je vous retrouve aujourd’hui pour une recette gourmande: la crème caramel au beurre salé!

Rien que d’ y songer vous en avez l’ eau à la bouche, n’ est-ce pas!

Ne perdons pas une minute de plus, voici la recette.

Ingrédients:

  • 100g de sucre de canne, roux,… (j’ ai pris du sucre roux, d’ où la couleur foncée).
  • 15 cl de crème liquide
  • 50g de beurre demi-sel

 

Marche à suivre:

Faire chauffer à feu moyen le sucre jusqu’à ce qu’il fonde et devienne liquide, caramel.

Ajouter, prudemment ( risque de giclures ), la crème liquide tout en remuant.

 

20160912_172212

 

Une fois le sucre et la crème bien mélangés, ajouter le beurre préalablement coupé en morceaux. Remuer, le beurre fond.

 

20160912_172357

Continuer de remuer jusqu’ à ce que la texture s’ épaississe un peu.

 

20160912_172135

Enfin, verser dans un bocal puis laisser refroidir.

Il ne vous reste plus qu’ à déguster: sur une tartine, dans un tarte ou un gâteau, sur des fruits,… vous avez le choix!

 

caramel

J’ espère que vous aurez aimé cette recette!

Je vous souhaite une excellent journée et vous retrouve bientôt pour un nouvel article!

 

 

Un week-end à Pulau Pangkor

Un week-end à Pulau Pangkor

blog-3

 

Bonjour à tous,

j’ espère que vous avez passé un bon week-end et que vous vous êtes bien reposé.

Lors de mon dernier post, je vous avez parlé de mon prochain séjour sur l’ île de Pangkor. Et bien, ce fut superbe! J’ ai adoré cette petite parenthèse.

Je pars samedi matin. .Le trajet est un peu long, 7h à l’ aller ( taxi+bus+ferry ) et 8h au retour! Le bus a duré plus longtemps que prévu (je ne prendrai plus le bus pour des trajets de plus de 2/3h ). De plus, il a fallu beaucoup patienter pour le ferry à cause du lundi (  » public holiday  » ).

Mais une fois arrivé, c’ est drôle, on oublie tous ces petits détails ( bon, un peu moins sur le retour ). J’ arrive à ma guesthouse  » The fish house  » ( inutile de préciser que rien que par le nom j’ ai été séduite). Ce sont de petites chambres collées les unes aux autres, comme des bungalows, au dessus de l’ eau (!!!!!). La nuit, on se laisse bercer par le clapotis des vagues…

Ma chambre est très simple mais propre et tout à fait suffisante pour une personne qui voyage seule. En prime, chacun à sa petite terrasse, pas mal!

 

          blog-1    20161001_144806

img_20161004_073857

 

La Guest house est située côté Est de l’ île, c’ est plus populaire mais l’ hôtel est très calme et il n’ y a aucun touristes occidentaux, uniquement des touristes locaux. D’ ailleurs, ils sont aux petits soins pour la petite frenchy 😉

Le propriétaire est adorable! Il m’ a aidé avec son employé, Kawan, à trouver un endroit où louer un scooter car avec ce week-end prolongé, il y a plus de monde sur l’ île et donc beaucoup de scooters déjà loués. Je trouve tout de même un loueur avec qui je négocie de samedi après-midi à lundi midi pour 70 RM ( environ 15 € ) alors qu’ un autre m’ annonçait 50 RM la journée, ( non négociable ). Ils se lâchent pendant les  » public holidays  » les gars!

Me voici donc partie pour faire le tour de l’ île. C’ est vraiment joli et dans certains coins c’est même  » wouaaaaaaaw « ! De plus, les routes sont très correctes. Rien à voir avec celles de Koh Panghan et Koh Tao.

 

blog

 

J’ achète quelques fruits ( pas facile à trouver, ils vendent beaucoup de cochonneries frites ou trafiquées avec des additifs et colorants qui sont parfois même fluos ) et je me pose sous un arbre, au bord de l’ eau, au calme. Puis, je pique une tête, impossible de résister à l’ appel de l’ eau.

 

blog-7

 

La végétation est vraiment très belle. J’aime la route du nord de l’ île car on se perd dans cette petite forêt tropicale. Les pentes sont plus accentuées et les virages plus secs mais la route est en bon état.

 

blog-9

 

blog-8

 

Et parfois, on peut même croiser les habitants de cette forêt. Ne sont-ils pas trop mignons?!

blog-6

 

Le soir, je sors dîner dans un petit restaurant, simple mais très bon. Je déguste de très bonnes crevettes grillées.

Le lendemain matin je prends mon thé sur la terrasse principale de la guesthouse, face à la mer. Kawan, pêcheur, me propose de nourrir les poissons. Il a une  » mini-ferme « , c’ est comme un petit bassin à l’ intérieur du ponton. Il me demande si j’ ai déjà pêché. Je lui raconte mes expéditions avec mon papy et lui  montre quelques photos. Emballé, il me propose de pêcher un poisson et de le manger ce soir au dîner dans le restaurant de son copain. OK !

 

img_20161002_104304

 

Il n’ est pas beau mon poisson?! C’ est un Black-bass. Je ne connais pas. Je découvrirai le goût ce soir.

Le midi et l’ après-midi je les passe sur Coral Beach. Une jolie plage de l’île. Jolie et calme. Sur les photos la mer est calme, mais lorsqu’elle monte, il y a des vagues, c’ est top! 

blog-5

 

facebook-4

 

facebook-9

 

Je rentre en fin d’ après-midi pour peindre et profiter du magnifique coucher de soleil.

 

blog-4

 

Le soir je retrouve Kawan. Je le suis à scooter pour rejoindre le restaurant de son ami, le ( accrochez vous bien )  » Coco restaurant  Karaoké« . Ah. Karaoké.

En France, ce ne serait pas passé ce « karaoké » avec moi. Mais c’ est le week-end, il fait chaud, c’ est en plein air… et ce sont majoritairement des chinois ( et quelques indiens ) qui sont présents. Ils chantent leurs chansons, en chinois. Pour moi c’ est toujours la même (!) et ce n’ est pas si désagréable.

Vient la dégustation du poisson. Tadam !!!!!

 

img_20161002_224528

 

C’ est vraiment bon!

Je discute avec Kawan et un de ses amis qui nous a rejoint pour 1h environ, avant de rentrer retrouver ses 2 petit garçons chez lui.

Le ventre bien rempli, je rentre à l’ hôtel. Je m’ endors bercée par le chant de la mer.

Le matin, je mets le réveil tôt pour ne pas louper le levé du soleil.

 

20161003_073739

 

img_20161003_080216

 

Vous comprenez pourquoi je me lève tôt !

Avant de repartir (c ‘est déjà la fin ), je décide de refaire un énième tour de l’ île à scooter. C’ est surtout pour repasser au nord de l’ île, dans la forêt!

C’ est déjà l’ heure de partir…

Au revoir Pangkor, à bientôt peut-être, avec mon amoureux ❤

 

blog

 

J’ espère que cet article vous aura plu et qu’ il vous aura fait voyagé un peu.

Je vous souhaite une excellente journée et vous retrouve très bientôt pour un nouveau post!

A la recherche d ‘un petit coin d’ eau pour nager ( la suite ! )

A la recherche d ‘un petit coin d’ eau pour nager    ( la suite ! )

Bonjour à tous et à toutes,

j’ espère que vous allez bien et que vous avez passé un bon week-end.

Pour ma part, oui. Je commence à trouver petit à petit mes repères, mes habitudes,… Dimanche, j’ ai poursuivi ma quête de  » la piscine idéale  » et je dois avouer que je crois bien que je l’ ai trouvé ( hé hé ) : Kelana Kompleks Pool.

Elle se trouve à 10/15 min en taxi de chez moi et cela me revient en tout ( taxi + entrée piscine ) à 5€ ! Pas mal, n’ est-ce-pas!?

Et très franchement, elle n’ a rien à envier à la piscine du Sunway Lagon Club  à 5 000 RM ( 1 082€ ) l’ accès au club de sport pour une année.

Contrairement à la première piscine municipale 3K Kompleks que j’ ai testé précédemment ( voir ancien post: ici ) , celle-ci à des vestiaires et des douches propres, un bassin de 50m en extérieur, des douches à la sortie du bassin et des petits casiers . Top !

 

20160925_164626

 

20160925_164638

 

Bon, histoire de lui trouver un défaut, il n’ y a pas de lignes d’ eau pour délimiter les couloirs. Pour le crawl et la brasse ce n’ est pas grave, en revanche pour le dos ce n’ est pas pratique. Je pense que je survivrai sans 😉

Voici à quoi ressemble mon petit bassin:

 

20160925_164818

 

Alors non, je n’ étais pas la seule à nager! J’ ai pris la photo après l’ évacuation du bassin. Cependant, la piscine n’ était pas bondée non plus.

J’ étais la seule occidentale (comme dans l’ autre piscine municipale d’aillleurs ) et ça n’ a posé aucun souci. C’ est comme si j’ étais n’ importe qui. Il y avait pourtant peu de femmes et toutes celles que j’ ai vu étaient en  » combi  » ( t-shirt et pantalon ). Moi j’ ai débarqué avec mon petit 2 pièces… Ça n’ a posé AUCUN problème. Même pas de regards dérangés, ni dérangeant.

Un autre point positif : la gentillesse du personnel. Je n’ avais pas les bonnes pièces pour le casier, il fallait 3 pièces de 20 cents mais les anciennes pièces. Je n’ avais que 2 pièces de 20 cents ( les nouvelles ) ou une de 50 cents. Et bien ils se sont débrouillés entre eux pour trouver 3 pièces de 20 cents en allant soit chercher de la monnaie dans leur voiture, soit en demandant à un autre collègue, … Quand j’ ai voulu leur donner mes 50 cents pour les rembourser, ils ont refusé! Même en insistant. Si c’ est pas trop mignon ça!

C’ est certain, j’ y retournerai un soir après le travail cette semaine!

 

Le week-end porchain, j’ ai prévu de partir pour l’ île de Pangkor… je n’ en dis pas plus, ce sera le prochain post 😉

D’ ici là, je vous souhaite une excellent semaine et vous retrouve très bientôt pour vous raconter mon prochain séjour sur cette île!

 

 

Un week-end à Malacca

Un week-end à Malacca

20160917_142413

Bonjour à tous,

j’ espère que vous allez bien?

Ce week-end nous avions 3 jours, vendredi étant un  » public holiday « . J’ en ai donc profité pour m’ organiser un petit séjour à Malacca.

Malacca est la capitale de l’état malais de Malacca. C’est le plus ancien port de Malaisie ( fondé vers 1400 ). Longtemps, elle a joué un important rôle stratégique du fait de sa position dans le détroit de Malacca. Certains la considèrent comme la Venise de la Malaisie. En effet, la ville abrite un patrimoine très riche, protégé par l’ UNESCO. Ancienne ville-carrefour des routes maritimes reliant l’océan Indien à la mer de Chine, Malacca a vu se succéder les colonisations portugaise, hollandaise et anglaise. Un métissage culturel qui fait tout sa richesse architectural. De plus, Malacca accueille aujourd’hui une population chinoise importante. Son quartier de Chinatown est ainsi l’un des quartier les plus fréquentés de la vieille ville, avec des façades stylisées et de superbes temples.

En route, donc, pour Malacca. Je pars vendredi matin à 7h30, après avoir fait mon petit footing ( au moins je suis presque sûre de dormir dans le bus). Il faut compter 2h/2h30 de route selon le trafic.

En effet, j’ ai bien dormi et nous arrivons déjà ( 2h ). J’ attrappe un taxi grâce à ma super application  » CRAB « . Il me dépose à ma Guesthouse  » Hangout Jonker « , en plein centre de la vieille ville, à 50m de Jonker Street. En terme de localisation, c’ est parfait.

Comme j’ arrive un peu tôt ( 11h30 ), le responsable me propose de garder mon sac à dos et de revenir à partir de 15h pour le  » Check-in « . Il me propose gentillement une carte de la ville. Hop, c’ est partit, je lui laisse mes affaires et je me lance dans la visite de Malacca.

Je commence donc par Jonker Street et le quartier Chinois. Jonker Street c’ est avant tout beaucoup de boutiques touristiques. J’ y reviendrai ce soir, il y a le marché de nuit.

Je me perds donc dans les rues autour de cet axe principal. J’ y découvre de jolies maisons colorées, bien que pas toujours en très bon état.

20160916_183450

20160916_182956

20160916_114948

Et j’ y découvre aussi de jolis temples Chinois et mosquée.

20160916_115904

20160916_120213

20160916_115835

20160916_115528

Je me dirige ensuite vers l’ église «  Christ Church « .

De couleur brique, elle trône sur la place de la ville de Malacca. Edifiée par les Hollandais en 1753, elle a été construite pour commémorer le centenaire de leur occupation de la ville. Il aura fallu près de douze ans pour la construire.

20160916_121929

Puis je grimpe sur la colline, à côté, pour atteindre l’ Eglise St Paul, plus trop en bon état. Il faut dire qu’ elle n’ est plus toute jeune puisqu’ elle date du début du XVI ème siècle. Au XVII ème siècle, l ’église devint un temple réformé hollandais puis elle fut abandonnée à divers usages non-religieux.

20160916_124101

20160916_124238

20160916_124223

 

Du haut de la colline, je surplombe la ville. Mais, mais,… c’ est bien la mer que j’ aperçois au loin. Il n’ en faut pas plus pour me convaincre de descendre et de partir à la rencontre de l’ océan.Je passe devant le Palais du Sultan… moment d’ hésitation  » j’ y vais, j’ y vais pas… j’ irai demain!  » l’ appel de l’ eau est trop fort.

Me voici partit. Je continue de marcher, marcher,… La ville est bien moins jolie dés que l’ on s’ éloigne du vieux centre. Ce n’ est pas grave, je me ballade. Je sens l’ odeur de la vase. Je ne suis plus très loin. Manque de chance, il y a des travaux sur la côte, impossible de rejoindre l’ océan. Je longe leplus proche possible de la côte et je rejoins la rivière qui traverse Malacca. Enfin, un petit bout d’ océan et un semblant d’ air iodé.

Je remonte la rivière en direction du vieux centre.

20160916_132120

20160916_133832

Après 3h30 de marche, il est temps de déjeuner, j’ ai faim! Je me pose dans un café le bord de la rivière. Puis je retourne à la Guesthouse pour faire le  » Check-in « . Je me détends dans la chambre et prends une douche.

En fin de journée, j’ en profite pour me promener de nouveau dans les rues de Chinatown. La lumière est belle. Puis, je rejoins Jonker Street et son  » Night Market « .

20160916_135941

20160916_140021

20160916_182827

20160916_183156

Il y a de l’ animation, comme dans tous les marchés de nuits. Celui de Jonker Street n ‘est pas très grand mais il est à l’ échelle du vieux centre. On y trouve de tout, de quoi manger, boire (jus,…), des babioles, quelques musiciens/chanteurs,… C’ est sympa mais après avoir fait les marchés de nuit de Chiang Mai et Bangkok ( Thailande ) et celui de Luang Prabang ( Laos ), je n’ ai pas été très emballée. Mais c ‘est agréable et folklo.

20160916_190725

Par contre, qu’ est-ce- qu’ il mangent comme cochonneries ici! Autant dans les marchés de nuit que j’ avais fait, ailleurs en Asie, on pouvait trouver de bons petits plats que l’ on pouvait manger dans la rue ou sur des tables et bancs aménagées pour la soirée, autant ici, j’ ai eu beau chercher, je n’ ai pas trouvé. Si, peut-être les fruits de mer en fin de marché. Mais je n’ ai pas été tentée donc je n’ ai rien pris.

On trouve surtout des fritures de je ne sais quoi, des gâteaux à la composition douteuses et des saucisses et grillades de je ne sais quoi recouvertes de sauces aux couleurs improbables. Non merci, je n’ ai pas faim 😉

 

20160916_185334

20160916_192517

Je pars donc à la recherche d’ un restaurant que j’ avais repéré plus loin… fermé. Bon tant pis, j’ ai longtemps marché à la recherche d’ un petit coin pour dîner. Finalement, j’ ai trouvé une très bonne adresse dans une rue adjacente à Jonker Street. J’ y ai très bien mangé.

En me balladant dans le marché, j’ ai cependant fait une jolie découverte! Un stand d’ infusions de plantes/fleurs. Autant vous dire que j’ ai craqué! Je vous tiendrai informé de mon retour après les avoir testé.

20160916_191035

Une chose que vous ne pouvez pas rater à Malacca, ce sont les Tuck-Tuck. Ce sont les plus kitschs que je n’ ai jamais vu, de jour comme de nuit!

20160916_122036

20160916_192825

20160916_192834

Il est tard, je rentre me coucher.

Le lendemain, je décide de visiter le Palais du Sultan que j’ ai snobé la veille pour rejoindre l’ océan.

J’ ai bien fait d’ y retourner! C’ est vraiment beau. Cependant je m’ attendais à voir le palais meublé afin de pouvoir mieux me plonger dans l’ atmosphère. Il y a en réalité, surtout des tableaux racontant l’ histoire du Sultan. Mais les sculptures sr les boiseries sont très belles. L’ entrée coûte 5 RM (à peine plus d’ un euro ), à ce pris là, il serait dommage de passer à côté.

20160917_112808
20160917_110552

En sortant, je me ballade dans le jardin. Je suis la seule, personne ne s’ y promène, pourtant, il est beau ce jardin.

20160917_112749

20160917_112423

20160917_112143

20160917_112223

A Malacca, il y a aussi une chose à voir, c’ est la  » Selat Mosquée « , une mosquée construite sur l’ eau. Bien qu’ elle soit un peu éloignée ( 1h de marche au départ du palace du Sultan ), elle vaut le coup.

Elle est située sur une île, sur le détroit de Malacca.

La construction de cette mosquée originale aurait coûté près 3 millions de dollars ( inauguration le 24 novembre 2006 ).

L’île sur laquelle se trouve l’ édifice devait devenir un quartier touristique mais les investisseurs se sont retirés car le projet était trop faramineux. Depuis, à défaut d’argent, l’île est laissée à l’abandon et la mosquée flottante se retrouve au sein de constructions plus ou moins abandonnées (j’ y ai croisé quelques chantiers en cours de construction ).

C’ est bien dommage. Toutes ses ébauches de projets gâchent un peu le paysage.

En arrivant devant la mosquée, je suis séduite. En effet, elle est belle. Je sens l’ air iodé me caresser les cheveux.  La mer n’ est pas très clair, mais peu importe, je suis face à l’ océan, c ‘est ce qui compte!

20160917_122302

20160917_121959

20160917_122110

Je reste près d’ une heure face à l’ océan. C’est calme.

Jusqu’ à ce qu’ arrive un groupe de Chinois… Et là, finit le calme. Qu’ est-ce-qu’ ils peuvent « brayer »! C’ est le signal pour moi de rentrer.

J’ appelle un taxi ( je ne vais pas tout me faire à pied quand même! ).

Dernière visite avant de rentrer prendre une douche et rejoindre mon bus pour Kuala Lumpur, la maison  » Baba & Nyonya Heritage « . La visite coûte 16 RM ( environ 4€) avec un livret guide dans votre langue. J’ ai adoré cette visite!!

On apprend l’ histoire de cette riche famille, immigrée de Chine, où le père a fait fortune en Malaisie grâce au plantation (notamment l’ arbre à caoutchouc). On découvre leur mode de vie, leur traditions, leurs meubles et leurs objets d’ art. Je suis particulièrement restée subjugué par leurs tableauw de broderies sur soie. Je n’ avais pas saisi au premier abord que c’ étais des broderies tant le travail est fin!

C’ est maintenant l’ heure de rentrer. J’ ai vraiment apprécié cette parenthèse de 2 jours à Malacca. Je conseille d’  rester une grosse journée ou 2 jours, au delà, je pense que cela ferait peut-être trop. Il n’ y a pas tant de choses à voir non plus. Mais c’ est une visite intéressante!

J’ espère que cet article vous aura plu! Connaissiez-vous Malacca?

Je vous souhaite une excellent journée et je vous retrouve bientôt pour un nouveau post!