L’ huile de coco, un trésor pour les cheveux.

L’ huile de coco, un trésor pour les cheveux

 

coconut

 

Prendre soin de ses cheveux, c’est bien. Prendre soin de ses cheveux au naturel avec de vrais produits nourrissants, c’ est encore mieux!

On nous propose toutes sortes de produits, dans le commerce, censés « nourrir », « protéger » ou encore « réparer » nos cheveux. Sauf que, ce que l’on ne nous dit pas c’ est comment sont fabriqués ces produits? Avec quels ingrédients (qui, pour certains, sont mauvais pour la santé et l’ environnement)?

Beaucoup de ces produits contiennent notamment du silicone qui englobe le cheveux et l’ emprisonne. Il empêche ainsi les véritables soins de pénétrer le cheveu et donne l’ illusion d’ avoir un beau cheveu, bien gainé. Il empêcher vos colorations de bien prendre. De plus, c’ est un polluant. Hélas, ce n’est pas le seul ingrédient nocif que l’ on retrouve dans nos shampoing ou gel douche… Mais ce n’est pas le sujet de ce jour.

 

Un soin peut-il vraiment pénétrer le cheveux?

La réponse est oui, mais pas n’importe lesquels. Pour commencer, il faut savoir de quoi se compose notre cheveux.

Nos cheveux sont biologiquement mort. C’est à dire qu’ils ne reçoivent plus rien des racines. Malgré cela, le cheveu a tout de même une structure particulière; il est composé de trois éléments:

KERATINE-TROIS-COUCHES

  • La cuticule: composée de plusieurs petites écailles qui représentent la couche extérieure du cheveu. Elle sert de protection au cheveu contre les agressions extérieures. Les écailles sont reliées entre elles grâce à un ciment à base de lipides: plus ce ciment est riche, plus le cheveu sera en bonne santé.Lorsque les écailles sont ouvertes, le cheveu est rêche et cassant. On dit aussi que le cheveu est très poreux. Typiquement, pour réaliser une coloration chimique, les écailles se font ouvrir (sous l’usage des composants chimiques) pour déposer la couleur et la fixer. Pour cette raison, les colorations ou décoloration excessives endommagent le cheveu.Lorsque les écailles sont fermées, le cheveu est plus doux, lisse et protégé. On dit que le cheveu est peu poreux.

  • Le cortex: représente la plus grande partie du cheveu (environ 90% de sa totalité).  C’est l’association de plusieurs cellules (qui contiennent de la kératine) et qui sont liées entre elles grâces à un ciment riche en lipides et en kératine également. Le cortex est le seul responsable de la couleur du cheveu (grâce à la mélanine qu’il contient). Il n’est protégé que par la cuticule et le sébum produit par le cuir chevelu.

  • La moelle: le cœur de la fibre capillaire, dont le rôle n’a toujours pas été trouvé (!?).

 

Maintenant que nous savons de quoi se compose nos cheveux, revenons à la question initiale: Existe-t-il un soin qui pénètre le cheveu? Et si oui, lequel?

Nous entendons souvent qu’ il faut faire des bains d’ huiles. Oui, c’est vrai, mais il existe peu d’ huiles qui peuvent réellement pénétrer le cheveux jusqu’ au cortex. Et oui, toutes les huiles ne se valent pas ( ce serait trop simple)!

En vérité, après de nombreuses recherches, une seule huile est véritablement capable de pénétrer la fibre capillaire jusqu’au cortex: l’ huile de coco. Ceci est dû à ses acides monosaturés (par opposition aux polysaturés) qui sont tellement petits qu’ils peuvent pénétrer le cortex du cheveu, le principal composant de l’Huile de Coco étant l’Acide Laurique. La  forte présence en vitamine E dans cette huile, favorise également le passage d’actifs jusqu’ au cortex.

Toutefois des études sont en cours et émettent l’idée que toutes les Huiles contenant des acides monosaturés pourraient atteindre le cortex de la même manière. Dans une étude ils ont testé l’Huile de Sésame (entre autre) mais c’est toujours l’Huile de Coco qui pénètre aussi profondément ! D’autres tests, avec d’autres huiles devraient avoir lieu mais à ce jour je n’a encore été publié dans ce sens.

 

Comment choisir une bonne huile de coco?

Il y a 3 critères essentiels pour choisir une bonne huile de coco:

  • extra vierge
  • première pression à froid (pour conserver un maximum les propriétés de l’ huile et ne pas la dénaturer et elle sera également plus nutritive si vous vous en servez par voie orale).
  • et le 3 ème, vous vous en doutez: Bio

Bien entendu, elles sont de bonnes qualités donc elles sont lus onéreuses que celles qui ne réunissent pas tout ces critères. Cependant, votre pot durera longtemps! Il en faut peut pour les cheveux!

Voici quelques huiles que je vous ai sélectionné. Préférez les pots plutôt que les bouteilles pour une utilisation plus facile:

BioPlanete

Amanprana

Nutiva

 

Comment l’ appliquer?

BenefitsOfCoconutOil

Le mieux, c’est de l’ appliquer en « bain » d’ huile. Mais attention, le bain d’ huile ne veut pas dire que l’ on doit dégouliner de coco de partout! Déjà testé et non approuvé…Je l’ utilise avant mon shampoing et quand je nage, je le fais avant d’ aller dans le bassin pour protéger mes cheveux du chlore (et je met mon bonnet par dessus). En vérité il en faut que très peu. Une demi cuillère à café environ.

Brossez vos cheveux (une brosse en poil de sanglier est l’idéal, je reviendrait plus tard, sur un autre post, dessus) afin de bien les démêler et enlever la poussière qui s’ y est accumulée.

Prenez une noix d’ huile et chauffer la dans vos main pour la faire fondre. L’ huile de coco est solide mais fond au-delà des 25°C. Appliquez l’ huile avec vos mains sur vos pointes puis vos longueurs. Pour mes cheveux longs j’ai besoin de 2 noix d’ huile (une petite cuillère à café. Ensuite, peignez ou brossez vos cheveux pour répartir l’ huile sur vos longueurs. Les cheveux ne doivent pas être trop luisant, ils doivent briller. Sinon cela signifie qu ‘il y a trop d ‘huile. Ce n’ est pas grave, juste inutile car vos cheveux ne pourront pas tout absorber, ils prennent que ce dont ils ont besoin.

Attachez vos cheveux. J’ aime tresser les miens puis les attacher à l’ aide d’ une pince.

Laissez poser au moins 1h, si vous avez le temps 3h ou une nuit ( en protégeant votre oreiller avec une serviette de bain).

Rincez vos cheveux et faites votre shampoing.

 

Je trouve ce soin très efficace! Je le fais presque à chaque shampoing donc 1 à 2 fois par semaine, mais mes cheveux ont les pointe un peu abîmés par les mèches (d’ ailleurs, « demain j’ arrête »!) et le chlore de la piscine. Je pense qu’ une utilisation par semaine ou toutes les 2 semaines est largement suffisante!

 

Voilà, vous savez tout sur l’ huile de coco! J’ espère que ce post vous aura plu. Partagez et commentez pour donner vos astuces ou me poser des questions.

 

Je souhaite une très bonne journée et je dis à très bientôt!

Mon arme antivirale de l’ hiver…

Mon arme antivirale de l’ hiver…

 

ravintsara

 

Nous voilà en plein hiver avec des températures qui baissent beaucoup puis ré-augmentent… Quoi de mieux pour tomber malade!

Pour booster votre immuniser je vous conseille d’ utiliser l’ huile essentielle de Ravintsara.

D’où vient-elle?

L’ huile essentielle de Ravintsara (Cinnamomum camphora) est un arbre de taille moyenne de la famille des Lauracées. Son écorce est rougeâtre et ses feuilles, insérées en hélice, glabres et coriaces, ont la forme de celles du laurier (Laurus nobilis). Son parfum est frais et rappelle celui de l’eucalyptus.


Quelles son les principales vertus de cette huile essentielle?

  • Stimuler vos défenses immunitaire
  • Etre anti-viral et anti-infectueux
  • Energisante
  • Expectorante
  • Anti-douleur

Elle est idéal en cas d’ état grippal, de rhume, de bronchite, de rhinopharyngite ou encore refroidissement.

 

Alors, comment l’ utiliser?

Par voie cutanée:

En cas d’ état grippal, de bronchite, de problème respiratoire, déposer  5 gouttes sur le haut du thorax ou la colonne vertébrale et massez énergiquement jusqu’ à ce que cela chauffe bien. Renouveler l’opération 3 fois par jours (jusqu’à 5 fois maximum).

 

Par voie orale:

Déposez une goutte d’huile essentielle sur une cuillère à café de miel, sur un sucre ou un comprimé neutre jusqu’ à 4 fois par jour en cas de maladie.

 

En prévention:

Pendant les épidémies grippales de l’hiver, 4 gouttes en application locale sur la voûte plantaire ou sur le thorax matin et/ou soir vous préserveront contre les agressions virales.

 

Attention, notez tout de même que cette huile essentielle est interdite pour les personnes épileptiques.
Pour les femmes enceintes de moins de trois mois, demandez toujours l’avis de votre médecin avant d’utiliser une huile essentielle. Si vous êtes asthmatique demandez l’avis d’un allergologue.

 

Personnellement, je l’utilise surtout dés que je sens que je me sens un peu fébrile et que je suis en contact avec des personnes déjà malade. Je la trouve très efficace!

 

Et vous, la connaissez-vous? L’avez-vous testé? Quelle est votre arme pour contrer les virus de l’ hiver?

Je vous souhaite une excellente journée et vous dis à très bientôt, pour un nouvel article!

Belle, jusqu’ au bout des ongles!

Des beaux ongles, oui… mais sans s’empoisonner!

 

2015-12-28 10.45.21_resized

 

Comme beaucoup de filles, j’aime (j’ adore!) le vernis à ongle. Mais, sait-on vraiment ce qu’il y a dedans?

 

Beaucoup de vernis ont des composants chimiques, mauvais et agressifs pour votre santé.

En me penchant sur les étiquettes de compositions, je réalise qu’elles ne sont pas toujours très « cleans ».

Mais, en me baladant sur le net, je tombe sur une marque de vernis écologiques: KURE BAZAAR

La formule écologique est composée à 85% d’ingrédients naturels: pulpe de bois, coton, pomme de terre, maïs et blé. Ça donne envie d’essayer!

Petit bémol, il y a encore 3 ingrédients qui n’ont pas été testé sur leur potentiel toxique sur le court ou le long terme: RALKONIUM BENTONITE, STYRENE /ACRYLATES COPOLYMER, ISOSORBIDE DICAPRYLATE.

Mais il reste un vernis très sûre comparé à ce que l’on peut trouver sur le marché.

D’ailleurs, si vous êtes enceinte, c’est cette marque que je vous recommande!

 

Alors, vous me direz: « Bon, il est bio, c’est bien joli mais qu’elle est sa tenue? Sa brillance?

 

Là encore la marque fait fort. Je suis un très bon test pour les vernis. Mes ongles n’accrochent pas du tout aux vernis. Ce n’est pourtant pas faute de mettre une base, 2 couches de vernis et de finir par un top coat.

Et bien là, avec ceux là, je peux vous dire que ça tient! Et ça tient bien.

Pour tester, j’ai craqué sur le Rouge flore et Chloé:

rouge flore

vernis-a-ongles-naturel-rose-chloe

J’ai également acheté le Dry finish, Un top coat au séchage rapide. J’ai acheté sur cette boutique en ligne, la livraison est soignée et rapide: Pschiiit

J’ ai vite était conquise par cette expérience et j’ai commandé ensuite (quand on aime on ne compte pas) le vernis Khol et Or rose : ils sont tous les 2 à tomber!

SONY DSC

strasbourg-vernis-kure-bazaar-017

 

Pour finir, voyant mon engouement pour ces vernis, mon chéri m’a offert pour noël, le LunaEt là les filles, autant vous dire que je vais en faire des jalouses avec mon vernis « sirène »!

ob_25a79b_haut-les-vernis-kure-bazaar-luna1

 

Bref, vous l’aurez compris, je suis littéralement tombée folle amoureuse de ces vernis qui en plus d’être écologiques, sont résistant! La marque KURE BAZAAR propose beaucoup de coloris, elle sort régulièrement de nouvelles collections et bientôt un dissolvant doux et moins nocif que ceux que l’on peut trouver actuellement, verra le jour courant 2016. Vivement!

Bravo KURE BAZAAR!

 

Et vous, avez-vous succombé aux vernis bio?

Parlons savon…

Mon petit savon, il sent bon…

savon

 

Il fait partit de notre routine quotidienne, mais savez-vous vraiment de quoi se compose-t-il? Comment choisir un bon savon? Quels sont les pièges à éviter?

 

Tout d’abord, quand le savon a-t-il fait son apparition?

D’après les historiens, ce serait il y a 4 500 ans grâce aux Sumériens, qui associent des graisses et du carbonate de potassium. A l’origine son usage n’était pas pour la toilette corporelle : nettoyage du linge, remède pour la peau…

Ce n’est que vers le II ème siècle après J.C. que les Romains l’utiliseront pour se laver.

Mais ce n’est qu’au XIIIe siècle qu’il fait son apparition en France (essentiellement fabriqué à base de suif de chèvres et de cendres de hêtres).

Au XVIIe siècle, le chimiste français, Michel-Eugène Chevreul explique la réaction de saponification dont l’application principale est la fabrication du savon.

Avant que l’hygiène corporelle ne s’impose au XIXe siècle. Parrallèlement à la production en masse de savon rendue possible par la révolution industrielle, l’hygiène corporelle semblait n’avoir que très peu d’ importance dans le quotidien des gens. Et pour cause, le contact de la peau avec l’air et l’eau était considéré comme préjudiciable c’est pourquoi il était évité par des vêtements épais et de la poudre qui recouvraient leur corps.

Aujourd’hui, l’hygiène corporelle est une évidence, c’est un geste quotidien. Le nettoyage de la peau et l’élimination d’odeurs gênantes restent les principales fonctions de l’hygiène corporelle. Elle joue un rôle supplémentaire : elle augmente le bien-être et l’estime de soi.

Grâce à ses propriétés détergentes, le savon tient la première place des produits d’hygiène corporelle. Toutefois, au fur et à mesure, l’industrialisation du savon a modifié sa composition d’origine et la qualité des matières premières.

Actuellement, en France on consomme en moyenne chaque seconde 3,3 kilos de savon à usage corporel pour un total de 104 000 tonnes par an soit 1,6 kilos par habitant. Qui a dit que les Français ne se lavent pas ? 

 

Quel est l’intérêt de la saponification? 

La saponification à chaud:

La méthode de la saponification à chaud consiste à porter à ébullition un mélange graisse/soude et de laisser chauffer le mélange quelques heures jusqu’à ce que celui-ci soit totalement saponifié. La chaleur accélère la saponification.

Avec la chaleur, l’acide gras est consommé plus rapidement, c’est le réactif limitant. Il faut alors retirer du mélange l’excès de soude à l’aide d’une méthode que l’on appelle le relargage. Cette méthode consiste à utiliser une solution salée pour diminuer la solubilité de la soude dans le savon. Les lavages servent à séparer le glycérol (sous produit important et bon pour la peau que les industriels revendent au marque de cosmétiques car ça a une forte valeur ajoutée!!) .Ensuite, on peut ajouter des ingrédients tels que des parfums ou des colorants parfois même des conservateurs ( pour quoi faire? un savon en pain se conserve tout seul!!). Puis s’organise la liquidation qui consiste à mettre la pâte au repos et à la laver à l’eau. On transforme le savon liquide en morceaux,  cette dernière phase s’appelle la finition. Elle comprend les opérations de séchage, malaxage, boudinage, coupage, estampage et emballage.

La saponification à chaud est la méthode préférée des industriels car la réaction qui se déroule à une température élévée, comprise entre 80 et 100 degrés, est plus rapide.

 

Saponification à froid:

Un savon saponifié à froid est un savon fabriqué de manière artisanale sans trop chauffer (30-40°C) les huiles végétales qui le composent. Le savon garde ainsi au final une part plus importante de glycérine végétale (oui cette partie que les industriels retirent et revendent souvent!), ce qui est tout bénéfice pour la peau qui peut être agressée par le détergent et son pH trop alcalin.

Si en plus le savon choisit est “surgras”, alors cela veut dire qu’on y a ajouté des huiles végétales ou des beurres végétaux en fin de fabrication, et alors là la part en glycérine et en lipides complexes est encore plus importante. Un vrai soin apaisant pour la peau.

Le savon est donc de meilleur qualité et pas agressif pour la peau car il est très doux!

 

Pourquoi est-il gênant d’utiliser un savon industriel?

 

Les savons industriels ont des produits chimiques très souvent agressifs qui assèchent la peau. Vous ne vous êtes jamais fait la remarque en sortant de la douche que votre peau tirait? C’est parce que ces savons retirent votre film hydrolipidique de votre peau.

De plus, il ne sont pas écologiques, les traces des composants chimiques coulent dans la douche et dans la tuyauterie,… je vous laisse imaginer la suite.

Quelques composants chimiques à éviter (tant pour votre savons que pour les cosmétiques!):

Pour toujours plus de mousse, on utilise l’ EDTA (Ethylène Diamine Tétra Acétique)

C’est un produit chimique visant à protéger les savon de la dégradation par les bactérie.Or l’EDTA est tout simplement comme un poison (il aide notamment à la décontamination des milieux nucléaires…) non biodégradable et capable de se fixer dans l’organisme

 

Le BHA et BHT,  utilisés comme conservateurs dans les rouges à lèvres et les lotions ou produits hydratants, ainsi que les savons et dans de nombreux autres cosmétiques, peuvent produire des réactions allergiques dans la peau (1). Le Centre international de Recherche sur le Cancer classe le BHA parmi les substances potentiellement cancérigènes pour les humains (2). La Commission Européenne sur la perturbation endocrinienne (contenu en anglais uniquement) a également listé le BHA comme une substance prioritaire de catégorie 1; classification basée sur les preuves de son interférence avec la fonction hormonale

 

Les ingrédients reliés au  DEA (COCAMIDE DEA et LAURAMIDE DEA) se retrouvent dans les cosmétiques crémeux et moussants tels que les produits hydratants et shampooings. Ils peuvent réagir avec d’autres substances et former des nitrosamines cancérigènes. Ils sont nocifs pour les poissons et la faune.

 

Les libérateurs de formaldéhyde: DMDM HYDANTOIN, DIAZOLIDINYL UREA, IMIDAZOLIDINYL UREA, METHENAMINE et QUARTERNIUM-15.

Ces agents de conservation sont utilisés dans une large gamme de produits cosmétiques. Ils libèrent de façon lente et continue de petites quantités de formaldéhyde, substance reconnue comme cancérigène.

 

Les parfums: Mix de produits chimiques qui peuvent déclencher des migraines, des allergies et de l’asthme. Certains sont associés au cancer et à l’intoxication des neurones. Il est aussi nocif pour les poissons et la faune.

 

Les produits se terminant par « PARABEN » sont largement utilisés comme agent de conservation. Il peuvent provoquer des allergies ou accélérer le vieillissement cutané avec le soleil mais surtout ils sont considérés comme perturbateurs endocriniens et pourraient interférer avec les fonctions reproductives du mâle.

 

Le Sodium lauryl sulfate ou le sodium laureth sulfate est un composé puissant qui a longtemps été utilisé dans les produits de nettoyage industriel (!!) et qui l’est encore chez les mécaniciens pour nettoyer leurs moteurs de voiture. En effet, c’est un détergent efficace et très peu coûteux pour nettoyer les tâches les plus difficiles à traiter. Ainsi, il a prit la place du savon alors que même dans les laboratoires la manipulation de cet élément est très délicate et nécessite une grande protection de la peau. Un composant qui envahit pourtant les produits cosmétiques ainsi que les shampoings.

Son utilisation fréquent élimine la protection de la peau et l’expose aux maladie. Utilisé dans les shampoings il fragilise le cuir chevelu, provoque des irritation et des pellicule et peu même entraîner la chute de cheveux (!!).

Malheureusement, il est également absorbé par l’organisme et agit comme perturbateur hormonal dont les conséquences peuvent être lourdes: syndrome prémenstruel et syndrome de la ménopause, baisse de la fertilité chez l’homme, cancers féminins dont le cancer du sein.

 

Le triclosan se retrouve dans les produits antibactériens tels que le dentifrice, le savon, les désinfectants pour les mains. Il est suspecté d’interférer avec les fonction hormonale et de contribuer à la bactérie qui résiste aux antibiotiques.

 

 

Les faux amis

En lisant cet articles vous allez vous dire que vite vite il faut acheter un autre savon, un bon savon… et peut être vous dirigerez vous vers le bon vieux savon de Marseille…

Mais attention! La encore il y a un piège! L’appellation « savon de Marseille » n’est pas protégé! 95% d’entre eux sont des faux, et oui! Un savon de Marseille peut venir de n’importe où et être formulé selon n’importe quelle recette.Alors, prenez bien soin de lire les étiquettes. Ce n’est pas en grandes surfaces que vous en trouverez et même dans la ville de Marseille vous pouvez vous tromper!

Il vaut mieux les acheter directement sortit de la fabrique ou sur internet.

Il ne reste  aujourd’hui que 4 fabriques authentiques de savons de Marseille:

  • La savonnerie du Fer à cheval,
  • Le sérail,
  • La savonnerie du midi
  • Marius Fabre.

Il faut savoir que pour le véritable savon de marseille, le cycle de fabrication du savon de Marseille dure environ 80 heures. La pâte travaille de 8 à 10 jours, en ébullition le jour et au repos la nuit. (Cela reste une saponification à chaud mais de qualité).

marius fabre

Un indice, si votre savon de Marseille est coloré, vous n’avez même pas besoin de regarder l’étiquette! Et oui, le véritable savon de Marseille est composé essentiellement d’huile (à 72%) donc il sera vert (Huile d’olive + Huile de Coprah) ou beige (Huile de Palme + Huile de Coprah) mais en aucun cas, rose, pêche, lilas, turquoise,…

Petite note: L’huile de Coprah : apporte le côté moussant au savon sinon il ne mousserait pas mais il laverait quand même.

Concernant le savon d’Alep, il doit quant à lui être fabriqué en Syrie mais les contrôles de sécurité ne sont pas vraiment fiables. Choisissez donc toujours des produits emballés, regardez la provenance et les ingrédients, et préférez les marques de confiance dans les boutiques bien connues (Naturalia, La vie claire, Mademoiselle bio, etc).

 

Ou trouver des savons saponifiés à froids?

Il est tout à fait possible de trouver des savons saponifiés à froid. Un peu plus chers à l’achat, ils sont néanmoins plus économiques car ils durent plus longtemps (ce qui est le cas également pour le véritable savon de Marseille).

 

J’ai déniché pour vous quelques site pour trouver votre bonheur suivant votre type de peaux (sensibles, mixte, grasse, acnéiques,…):

 

Voilà, maintenant vous en savez un peu plus sur votre savon (en pian, en gel,…). 

J’espère que cet article vous aura plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire et partager vos expériences!

 

A bientôt!

 

Quelle huile végétale pour quelle peau?

Les huiles végétales pour votre peau

 

hv

 

Les huiles végétales, c’est très bon, mais pas uniquement dans votre assiette!

Je vous ai déjà parlé dans ma routine soin de mon amour pour les huiles végétales pour la peau (voici ma 2ème déclaration!). Avant j’utilisais beaucoup de produit pour ma peau: un lait démaquillant, un serum, une crème de jour, une crème de nuit, une crème pour le contour des yeux, un stick pour les imperfections,etc… un petit budget quand on calcule!

Mais ça, c’était avant. Depuis que j’ai découvert les huiles végétales, j’en suis devenue addict! Et pour cause, elles sont terriblement efficaces et ne veulent que le bien votre peau (à condition de les prendre de qualité).

Je me suis donc dis qu’un petit récap’ sur les huiles serait une bonne idée pour vous éclairer un peu parmi toutes les huiles qui existent: Pourquoi les huiles végétales? Lesquelles choisir?Comment?…

 

Qu’est-ce qu’une huile végétales?

Tout dabord, il faut savoir qu’une huile végétale est extraite de la graine ou du fruit oléagineux et est obtenue par première pression à froid. Le jus est alors filtré puis conditionné dans des flacons.

 

Très bien, mais sinon, pourquoi sont-elles meilleures que les crème pour notre peau?

Julien, de  l’essentiel de Julien l’explique très bien dans sa vidéo . Pour résumer elle pénètrent mieux l’épiderme et agissent ainsi plus efficacement que la plupart des crèmes du fait de leur composition. Que votre peau soit sèche, sensible, mixte, normale, allergique, grasse  ou mature , il y a forcément une huile végétale adaptée!

Pour moi qui ai la peau mixte, j’étais septique… je me suis dis que de l’huile sur ma peau, j’allais briller de mille et une paillettes, que ça luirai sur ton mon visage. Et bien non, pas du tout! J’ai une plus matifiée, elle n’est pas du tout grasse et moins acnéique.

 

Comment choisir une huile de qualité?Untitled-2

Pour que votre huile préserve toutes ses propriétés prenez la pure (non coupée avec d’autre ingrédient) Bio et première pression à froid.

 

 

Quelle huile pour quelle peau?

Chaque huile à ses propriétés. Il en existe beaucoup!

Voici les huiles que je vous conseil suivant votre type de peau:

Peau normale (Lisse, confortable, élastique, fine, aspect mat et grain de peau régulier): 

  • Argan 
  • jojoba 
  • macadamia 
  • onagre 
  • rose musquée 

 

Peau sèche (Grain de peau fin, manque d’éclat, parfois irritée, inconfort, peau fine et peu élastique):

  • amande douce
  • argan
  • avocat
  • babassu
  • bourrache
  • carthame
  • coco
  • germe de blé
  • jojoba
  • macadamia
  • monoï
  • nigelle
  • rose musquée
  • sésame
  • tamanu
  • beurres de Kokum
  • mangue
  • cacao
  • chanvre

 

Peau sèche et sensible (Peau sèche avec rougeurs, réactive,…)

  • amande douce
  • baobab
  • germe de blé
  • jojoba
  • nigelle
  • rose musquée
  • sésame

 

Peau mixte (Peau grasse sur la zone « T » et peau plus sèche sur les joues, le cou et les yeux):

  • chanvre
  • inca inchi
  • jojoba
  • nigelle
  • noisette
  • noyaux d’abricots
  • pépins de raisins
  • rose musquée
  • beurre de kokum

 

Peau grasse (Peau épaisse et élastique, grain de peau irrégulier, pores dilatés et visibles, aspect brillant, luisant, présence éventuelle d’imperfections):

  • Jojoba
  • neem
  • nigelle
  • noisette
  • pépins de raisins
  • rose musquée
  • sésame

 

Peau grasse et sensible (Peau grasse présentant des rougeurs , réactive):

  • jojoba
  • nigelle
  • noisette
  • rose musquée
  • sésame

 

Peau acnéique (Peau grasse fréquemment sujette aux imperfections telles que comédons, acné et excès de sébum):

  • argousier
  • calophylle
  • jojoba
  • neem
  • nigelle
  • pépins de raisins
  • rose musquée

 

Peau mature (en général sèche, déshydratée, plus ou moins sensible, avec perte de souplesse, d’élasticité, teint terne et présence de rides et ridules. Peau fine et rêche au toucher):

  • argan
  • argousier
  • avocat
  • babassu
  • baobab
  • bourrache
  • carthame (idéale en contour des yeux)
  • chanvre
  • figue de barbarie (idéale en contour des yeux)
  • jojoba
  • macadamia
  • pépins de courge
  • pépin de framboise (également protectrice des uv)
  • pépins de raisin
  • sésame

 

Prévenir les signe de l’âge:

  • argan
  • argousier
  • babassu
  • bourrache
  • carthame (idéale en contour des yeux)
  • chanvre
  • figue de Barbarie (idéale en contour des yeux)
  • inca Inchi
  • rose musquée

Peau de bébé (bah oui, ils ont droit aussi à leur huile!):

  • argan
  • jojoba
  • noyaux d’abricot
  • rose musquée
  • sésame

 

Pour les cicatrices:

  • argan
  • argousier
  • macamdamia
  • rose musquée

 

 

Comment conserver ses huiles?

Pour beaucoup d’huile il est préférable de les conserver à l’abri de la lumière et à une température avoisinant les 20 degrés. A conserver 9-10 mois.

Certaines sont plus fragiles que d’autres comme l’huile de rose musquée, de lin, de périlla, de noix, d’onagre et de germe de blé.Il est préférable de les conserver au frigo après ouverture. Si votre huile sent le rance et change d’aspect (devient trouble par exemple) alors elle n’est plus bonne, il faut la jeter.

Mon conseil: acheter des flacons teintés qui protège l’huile de la lumière et  avec une pipette pour faciliter le dosage avant l’ application (car non, on ne met pas la moitié du pot sur le visage, 4 gouttes suffisent!). Avant toute utilisation de votre flacon: stérilisez le en le faisant bouillir quelques minutes dans l’eau puis seulement après, une fois sec, ajoutez-y votre huile.

 

Quand et comment l’appliquer?

Personnellement, j’ai trois huiles: L’huile de nigelle le matin, l’huile de pépins de framboise le soir et l’huile de carthame pour mon contour des yeux matin et soir.

Pour le visage, 4 gouttes suffisent (1 goutte pour le contour des yeux). Faites chauffer l’huile dans vos mains et appliquez la sur le visage en massant du centre du visage vers l’extérieur. Vous pouvez également descendre dans votre coup.

Il est tout à fait possible de mélanger 2 huiles (2 gouttes de chaque), pour ma part je préfère  en appliquer une le soir et l’autre le matin, mais a chacun de voir!

J’adore appliquer mes huiles sur mon visage, ça sent bon et ma peau est si douce grâce à elles (mes meilleures copines)! Elle s’est nettement améliorée: mon teint est plus unifié et matifiée, ma peau est parfaitement hydratée. Et je ne « claque » plus mes sous dans des crèmes chers et surtout INUTILES!

 

Où les acheter? 

Il existe plusieurs sites de vente en ligne. Voici mon classement (personnel) du moins « bon » (mais qui reste bien tout de même!) au meilleur.

Aroma-zone:

Un des plus connu est celui de aroma-zone. Ils ont dailleurs une boutique 25 Rue de l’École de Médecine 75006 pour les Parisiennes.

aromazone

Il y a beaucoup de choix: huiles végétales, huiles essentielles, hydrolats, absolues,… mais aussi des flacons vides et tout le matériels nécessaires pour fabriquer ses propres cosmétiques. Je trouve Aromazone un peu commercial et ses huiles n’ont pas toujours le logo AB.

J’y vais surtout pour me fournir en flacons. J’en utilise surtout un que je trouve très pratique, le voici. Il existe en plusieurs taille (15, 30 ou 50 ml).

Je me fournie directement en boutique car les 2 fois où j’ai commandé en ligne, j’ai eu 1 semaine de retard de livraison. Mais ils ont toujours su se faire pardonner!

 

Revelessence:

Il y aussi le site Revelessence qui propose des huiles de qualités et elles sont toutes bio, mais il y en a beaucoup moins que chez Aroma-zone.

revelessence

 

Ces huiles ne sont trouvables qu’ uniquement sur leur site internet car ils achètent directement aux producteur et grâce à leur e-shop ils « éliminent » ainsi un intermédiaire et donc vendent leurs produits de bonne qualité à très bon prix.

 

Florihanna:

Je préfère de tous Florihanna qui propose un plus large choix (comparé à Revelessence) d’excellents produits bio (sauf quelques exceptions), tant pour les huiles végétales que pour les huiles essentielles ou les hydrolats,…

florihanna

De plus, le site est extrêmement transparent sur  l’étiquetage très détaillé des produits(visible en ligne) ainsi que leur traçabilité. Auncun additif et huile minérale dérivée de la pétrochimie n’est utilisé dans leurs produits. Chaque lot est vérifié par un bulletin d’analyses. Les huiles sont un peu plus chers mais ce n’est pas du tout excessif et surtout: la qualité est là! C’est devenue ma marque chouchoute pour me fournir en huile végétales mais aussi en huile essentielles! Petit plus, la livraison est très rapide et soignée, que du plus.

 

C’est ainsi que s’achève ce nouveau billet! J’avais vraiment envie de partager ma découverte des huiles végétales avec vous et plusieurs d’entre vous attendaient ce post avec impatience.

J’espère vous avoir éclairé sur les différentes huiles végétales qui existent et tous leurs bienfaits pour notre peau!

Laissez moi votre commentaires si vous avez des questions, si vous aussi vous utilisez des huiles végétales,…

 

Très bonne journée à toutes et à tous!

 

 

 

 

 

Les labels cosmétiques bio

Acheter des cosmétiques bio, c’est bien, mais pas n’importe quel bio!  Car bien évidemment, ils ne se valent pas tous (ce serait trop simple…), certains surfent sur la tendance « green » et vous vendent un produit au premier abord bio (avec le packaging qui va avec: vert, avec de petite plantes,…), on se dit « Ah chouette! C’est naturelle, ça sera bon pour ma peau! » Erreur! Alors, comment savoir quels labels privilégier?

Du coup, je me suis dis qu’un petit récap’ sur les différents labels, ce serait une bonne idée!

 

Label BDHI

Points positifs:

  • Pas d’ ingrédients issus de la pétrochimie, ni colorants ou parfums de synthèse,ni irradiation ou OGM…etc
  • Cosmétiques formulés à partir de matières premières naturelles
  • Pas de test sur les animaux

Points négatifs:

  • Pas de pourcentage minimum d’ingrédients d’origine naturelle ni d’ingrédients bio.
  • Les conservateurs synthétiques existants à l’état naturel  autorisés : pourquoi ne pas utiliser leurs équivalents naturels ?
  • -Dérivés d’huile de palme autorisés
  • -Pas de restriction sur les huiles estérifiées et hydrogénées
  • Pas d’obligation à utiliser des emballages 100% recyclables
  • Packaging en PET autorisé (pour faire simple c’est du pétrole raffinée).

 

 

Label Nature et Progrès

Points positifs:

  • 95% d’ingrédients d’origine naturelle minimum
  • Dérivés d’huile de palme interdits à partir du 1er janvier 2015
  • Les matières premières naturelles doivent être issues de l’agriculture biologique dès lors qu’elles sont disponibles
  • Les ingrédients d’origine chimique ne sont tolérés s’ils ne peuvent être remplacés par un  bio disponible.
  • Interdiction d’utiliser des colorants, parfums, antioxydants, conservateurs, huiles et autres dérivés pétrochimiques (silicones, paraffine).
  • Packaging en PVC et PSE interdits
  • Prise en compte de la gestion environnementale de la production: gestion de l’eau, l’utilisation d’énergies renouvelables, la maîtrise des déchets et rejets et l’amélioration des transports
  • Une marque est labellisée Nature & Progrès si au minimum 70% de ses produits commercialisés le sont.
  • Pas de test sur les animaux

Points négatifs :

  • – Pas de limitations sur le pourcentage maximum d’ingrédients de synthèse
  • – Packaging en PET autorisé

 

 

Label NaTrue

Points positifs :

  •  Interdiction d’utiliser des parfums et colorants synthétiques, des produits pétrochimiques et Sodium Laureth Sulfate
  • Interdiction d’utiliser des plastiques avec du chlore (PVC).
  • Rapport sur le développement durable ou étude sur l’impact du cycle de vie des produits obligatoires
  • Pas de test sur les animaux

Points négatifs :

  •  Seulement 15-20% d’ingrédients d’origine naturelle
  • Seulement 0 à 95% minimum d’ingrédients bio
  • Utilisation de conservateurs synthétiques  alors que leurs équivalent à l’état naturel existent et sont autorisés.
  • Dérivés d’huile de palme autorisés
  • Pas de restriction sur les huiles estérifiées et hydrogénées
  • Sodium Lauryl Sulfate autorisé
  • Packaging en PET autorisé

 

 

Label NaTrue

Points positifs :

  • Interdiction d’utiliser des nanomatériaux et matières éthoxylées (PEG, Sodium Laureth Sulfate).
  • Utilisation exclusive de matières premières respectant les critères définies par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES)
  • Packaging : PVC et polystyrène interdits
  • Pas de test sur les animaux

Points négatifs :

  • Pas de pourcentage minimum d’ingrédients d’origine naturelle (simple incitation à en utiliser autant que possible)
  • 2% de composés pétrochimiques autorisés
  • Seulement 95% des ingrédients végétaux issus de l’agriculture biologique
  • 5 conservateurs synthétiques existants à l’état naturel sont autorisés :
  • Dérivés d’huile de palme autorisés
  • Aucune restriction sur les huiles estérifiées et hydrogénées

Label ECOCERT,COSMEBIO et Cosmétique écologique

Points positifs :

  • Au moins 95% ingrédients d’origine naturelle
  • Interdiction d’utiliser des colorants et parfums synthétiques, dérivés pétrochimiques ,  matières éthoxylées
  • Packagings en PVC et PS interdits
  • Pour COSMEBIO Au minimum : 95% des ingrédients végétaux dont au moins 10%  de l’ensemble des ingrédients sont issus de l’Agriculture Biologique
  • Pas de test sur les animaux


Points négatifs :

  •  Seulement 95% des ingrédients végétaux sont bio (50% avec le label « cosmétiques écologique« )
  • Dérivés d’huile de palme autorisés
  •  Pas de restriction sur les huiles estérifiées et hydrogénées
  • 5 conservateurs synthétiques (alors qu’ils existent à l’état naturel) sont autorisés
  •  Sodium Lauryl Sulfate autorisé
  •  Pas d’obligation à utiliser des emballages 100% recyclables
  • Packaging en PET autorisé

 

 

Label Vegan Society

Points positifs :

  • Pas ingrédient d’origine animale
  • Réduction des quantités d’eau et de cultures : ces ressources sont utilisées pour nourrir les animaux
  • Pas de test sur les animaux (Heureusement!)

Points négatifs:

  • Pas de précisions sur la naturalité des ingrédients, la préservation de la biodiversité ou le packaging
  • Dérivés d’huile de palme autorisés

 

 

Label Végétarian society

Points positifs :

  • Pas d’ ingrédient d’origine animale sauf œufs de poules élevées en plein air
  • Pas de test sur les animaux

Points faibles :

  • Pas de précisions sur la naturalité des ingrédients (quel pourcentage?), la préservation de la biodiversité, le packaging ou la préservation de l’environnement
  • Dérivés d’huile de palme autorisés

 

Label DEMETER

Points forts :

  •  Interdiction d’utiliser des dérivés pétrochimiques (benzène, hexane, propylène glycol, butylène glycol,..) agents chélateurs (EDTA) et parfums synthétiques
  • Pas de test sur les animaux

Points faibles :

  • Aucun minimum requis en ingrédients bio ou Demeter pour être labelisé
  • Pas de critères stricts sur la composition et la recyclabilité des emballages encore une fois, juste une simple incitation à les limiter)

 

Label AB

Le label AB garantit que 95% des ingrédients du produits sont bio. Il est très rare en cosmétique, puisqu’il ne certifie que les produits d’origine agricole (en cosmétique, il concerne donc principalement les huiles essentielles et les huiles végétales).

 

 

Comme vous pouvez le constater, aucun d’entre eux n’est parfait!

Le mieux est de prendre un produit avec plusieurs  labels, car un seul ne suffit pas.

Il reste du chemin à parcourir: notamment sur la biodiversité (sans huile de palme,…), la démarche globale visant à  préserver l’environnement (ingrédients, transport, packaging recyclable,…). Petit à petit, j’espère que l’on s’en approchera, du cosmétique bio (presque) irréprochable! C’est une nécessité, pour nous et pour le monde qui nous entour (ça fait un peu « bisounours » dit ainsi…).

 

J’espère que ce post vous aura plu et éclairé sur les différents labels! 

Je vous souhaite une excellente journée, à très vite!

 

 

 

Routine beauté

Prendre soin de sa peau, c’est bien. Mais pas question d’y mettre n’importe quoi dessus!

Voici ma routine beauté du quotidien, qui me correspond suivant mes besoins: peau acnéiques, mixte et réactive.

PURNET      SOINS 1

 

Commençons par le plus gros nettoyage.

Le soir:

Je commence par me démaquiller avec mon huile démaquillante de camomille de chez BODY SHOP, que j’ai reçu en cadeau. Je ne la recommande pas forcément, je ne la trouve pas tellement efficace, mais bon, je ne vais pas jeter. J’applique donc l’huile sur mes yeux (le reste du visage aussi lorsque je le maquille) et je « masse » pour décoller le maquillage. Je retire le tout grâce à mes petits disques démaquillant en coton biologique que j’humidifie très légèrement au préalable.

 

Je me lave ensuite avec mon gel purifiant PURNET de DERMATERN que j’adore! Il est très doux donc vous ne vous retrouvez pas avec un teint rouge tomate après lavage. Et pour cause, il est sans conservateur, sans huiles essentielles, sans alcool et sans parfum. En même temps, avec un label BDIH, on en attend pas moins!  Je l’utilise avec mon éponge Konjac en charbon de bambou (100%végétale) qui est adaptée au peau à impuretés et tendance grasse mais qui n’est pas du tout agressive. Il en existe plusieurs comme celles à l’argile rose, à l’argile verte,… adaptées à toutes les peaux!

Ensuite, une fois la peau sèche, j’applique quelques gouttes d’huile de nigelle que je chauffe dans le creux de la main avant de l’étaler sur ma peau. Oui, oui, de l’huile pour la peau et non, cela ne la rend pas du tout grasse à condition de prendre une huile adaptée! En effet, l’huile de nigelle est parfaite pour les peau acnéique à tendance grasse. J’ai pu constater les effets dés 1 semaine. Cela fait déjà plusieurs moi que je l’utilise et mon grain de peau c’est un peu affiné et surtout j’ai moins de petits boutons (yyyyyyyhhaaaaaaaaaaaaaaa!!!!). J’y ajoute quelques gouttes d’huile de rose musquée car elle a des vertus anti-rides. Et oui, mes 28 ans approchant à grands pas, il est temps d’anticiper les premiers signes de vieillesse. En plus, elle sent TELLEMENT bon cette huile (le kiff du soir dans ma salle de bain! Il en faut peu pour être heureux).

Je n’ai pas finit avec les huile végétale (mais promis, c’est la dernière pour ma routine). J’applique ensuite une goutte d’huile d’argan autour des yeux car elle est très nourrissante et également anti-rides.

Et c’est finit!

Mais vous me direz qu’il reste un produit dont je n’ai pas parlé… Mon huile essentielle TEA TREE! Ma petit chouchoutte! C’est mon indispensable en cas de poussé de (gros) bouton: j’en applique le soir avec un coton tige, puis le lendemain matin et c’est garantit, ça empêche (ou du moins minimise) la poussé de ce dernier. C’est aussi ma sauveuse en cas de bouton de fièvre. Bien plus efficace que tout ce que l’on peu nous proposer en pharmacie… Je l’ai toujours dans mon sac.

 

Le matin:

Je fais la même chose en faisant l’impasse sur l’étape démaquillage.

 

RHASSOULUne fois par semaine j’applique un masque de rhassoul (aromazone). Je prends une grande cuillère (en plastique, en bois,… tout sauf du métal)  de rhassoul que je verse dans un bol (pas en métal également). J’ajoute  3-4 cuillères d’eau et je mélange le tout. Il faut que le mélange soit pâteux et non liquide. J’applique sur mon visage démaquillé et nettoyé. Je laisse poser 5 minutes environs, le temps que le masque commence à sécher mais pas trop. Ensuite je rince abondamment avant de sécher ma peau et appliquer mes huiles végétales.

Gel nettoyant PURNET de DERMATHERM http://www.mondebio.com/soins-visage-bio/dermatherm/purnet-gel-nettoyant-purifiant-visage-et-corps-150ml/11614.html

Huile végétale de rose musquée http://www.mondebio.com/soins-du-corps-bio/mosqueta-s/huile-de-rose-musquee-extra-vierge-rides-cicatrices-vergetures-30ml/1386.html

Huile végétale de nigelle http://www.florihana.com/fr/huiles-vegetales/nigelle-bio.html#.VUyb9vntmko

Huile végétale d’argan http://www.florihana.com/fr/huiles-vegetales/argan-bio.html#.VUyb8_ntmko

Et voilà, vous savez tout de ma routine beauté!

Et vous, quelle est votre routine?