DIY: Mon petit sac cabas pour l’ été

DIY: Mon petit sac cabas pour l’ été

cabas tuto

Bonjour à tous et à toutes! Cela fait longtemps que je n’ ai rien écrit… Il faut dire que c’ est derniers temps, mes journées sont bien remplies !

En effet, j’ arrête mon activité, j’ ai fermé mon atelier pour laisser place à un nouveau projet dont je vous en dirai un peu plus d’ ici 1 mois ou 2  😉

Je vous propose donc aujourd’hui un tutoriel créatif pour réaliser un petit sac cabas. Idéal pour l’ été ( si nous avons un été cette année, hi hi ). Il est de taille moyenne et possède une poche intérieure zippée pour ranger vos clés, votre portable,…

Ami(e)s couturier(e)s, voici donc le pas-à-pas !

 

Pour réaliser le cabas vous aurez besoin de:

  • 80 cm de tissu extérieur (toile de coton, …)
  • 80 cm de doublure ( popeline de coton,…)
  • 80 cm de thermocollant non tissé épais
  • 121 cm de gros grain
  • 1 fermeture éclair de 20 cm
  • Du fil

Coupez les pièces et thermocollez le tissu extérieur.

cabas débutant P1

 

cabas débutant P2

 

cabas débutant P3

 

cabas débutant P4

 

Et voilà, Ce n’ est pas si compliqué!

J’ espère que ce petit tuto vous aura plu. Vous pouvez bien entendu ajuster la taille du sac en modifiant les mesures du patron.

Vous avez aimé: Partagez, Commentez, Envoyez votre photo de sac cabas 😉

Je vous souhaite une excellente journée et je vous dis à très bientôt !

 

Trikini pour l’ été

Trikini pour cet été

maillot 2

Bonjour à toutes et à tous, j’ espère que vous allez bien? Je vous retrouve aujourd’hui pour un nouveau post qui sent bon l’ été, la plage, les coquillages, le soleil!

Aujourd’hui on parle trikini ( ou monokini ). Alors, pour commencer, c’ est quoi un trikini? Et bien, c’ est entre le bikini (maillot 2 pièces ) et le maillot de bain 1 pièce. Voici quelques exemples!

Pour les toutes petites poitrines

image1xxl

Asos

 

Pour les poitrine petites et de taille moyenne

image1xxl (1)

Trikini multi-position

  Pour les petites poitrine, 2 versions bandeau (pas ce qu’il y a de plus pratique pour jouer au volley sur la plage)

monokini-2016-paradizia-rio_1

azula

maillot-hm1

H&M

Pour les poitrine un peu plus généreuses, une version à armatures permettant d’avoir un meilleur maintien.

500327652_0_PR_1_800

Pour qu’il vous aille bien il faut veiller à avoir une jolie découpe à la taille. Il ne faut pas que ce soit trop échancré (à mon goût), ni pas assez.Entre les 2 c’ est parfait et cela affinera en plus votre silhouette pour celles qui sont plus pulpeuses 😉

Ne trouvant pas mon bonheur ( ou alors pour trop cher ), je me suis donc lancé dans la confection de mon premier maillot de bain.

Je suis partie d’ un maillot 1 pièce tout simple pour ensuite le modifier et créer mon patron de trikini.

     Le voici terminé (impeccable grâce à ma superbe recouvreuse! ).

20160515_140947

Pour le réaliser, j’ ai acheté un lycra noir et de l’ élastique sur le site ma petite mercerie.

J’ ai doublé l’ entre jambe avec un coton. Il faut TOUJOURS doubler même si votre tissu est totalement opaque. C’ est pour éviter de marquer les formes intimes, surtout le maillot mouillé… Alors n’ oubliez pas!

20160515_140858

 

Le voici donc porté. Il n’ y a plus qu’ à attendre le retour du soleil !
maillot

 

Je pense que pour le prochain je ferai le décolleté moins profond, plus haut et plus couvrant, mais sinon, pour une première, ça va, c’ est pas mal.

 

Et vous, quelles sont vos dernières réalisations en terme de maillot de bain?

Je vous souhaite une excellent journée, à très bientôt!

Ma nouvelle chemise à fleurs

atelaMa nouvelle chemise à fleurs

20160419_105555

Bonjour à tous et à toutes, je vous retrouve aujourd’hui pour partager avec vous ma dernière petites réalisation: une chemise à fleurs.

J’ avais déjà un patron de chemise femme que j’ avais mis au point pour mes cours. Je l’ ai donc repris pour ajouter quelques modifications: j’ ai rallongé la manche et crée une patte de chemisier puis rallongé le bas de la chemise.

Un joli tissu rouge/orange à motifs fleuris (de chez « Atelier Brunette » m’ attendait bien sagement. Hop hop hop, je l’ attrape et le voilà qui coupe le tissu.

J’ai opté pour une finition avec des coutures anglaises que je trouve plus propre et plus solide (mais aussi plus long). Le vêtement est aussi beau à l’ intérieur qu’ à l’ extérieur et ça c’ est important!

20160419_105255

2-3 coutures après (bon ok, un peu plus…), je peux enfin porter ma chemise youpi!

20160419_105955

 

20160419_105541

 

Cela me fait penser à une idée de post : « Comment créer un col de chemise » . Si l’ idée vous plait dites le moi 😉

 

Je vous souhaite une excellent journée, à bientôt!

Quelles aiguilles à coudre utiliser pour coudre vos tissus?

Quelles aiguilles à coudre utiliser pour coudre vos tissus?

 

1e26856ba86e647cb1c4df46216bd041

Photo: Pinterest

 

Bonjour à tous!

 

Je vous retrouve aujourd’hui pour un nouveau post autour de la couture! (Le dernier article avant mon retour de vacances, mi-mars ).

Mes élèves me demandent souvent: Quelles aiguilles choisir? Quels fils utiliser?

Voici donc quelques précisions qui vous seront bien utiles pour coudre vos petites merveilles.

Tout d’ abord, sachez que les aiguilles existent en plusieurs tailles: de 60 à 110. Plus votre tissu sera épais, plus il faudra choisir une aiguille avec un chiffre élevé.

Les aiguilles pour machine à coudre, sont extrêmement précisent. Elle répondent à des normes de fabrication strictes et conviennent donc à toutes les marques de machines à coudre.

 

Il faut cependant repérer le talon des aiguilles (voir photo ci-dessous) convenant à votre machine. Ainsi, il existe 2 familles d’aiguilles bien distinctes pour machine à coudre : les aiguilles à talon rond et celles à talon plat appelées aussi standard. Le talon garantit une mise en place correcte de l’aiguille et  une boucle régulière de la couture.aiguilles

 

On trouve souvent des aiguilles standards qui sont à talon plat. Les aiguilles à talon rond conviennent généralement pour des machines à coudre souvent très anciennes.

 

Il faut maintenant adapter notre aiguille à notre tissu. Voici donc les différentes aiguilles:

  1. Les aiguilles standards (ou universelles) utilisées pour la plupart des tissus naturels et synthétiques : la pointe est légèrement arrondie pour coudre toutes sortes de matières. C’est celle-ci qui sont fournies lorsque vous acheté votre machine à coudre. Leur taille varie de 60 à 100.

 

  1. Les aiguilles spéciales :
  •  Microtex : la pointe est pointue et fine pour faciliter la perforation des tissus très fins ou de matières très denses comme le tissu microfibre, la soie, le tissu à paillettes, le nylon, le polyester, la popeline, l’ organza et le taffetas. Leur taille varie de 60 à 80.

 

  •  Jean : la pointe extrêmement fine pour pénétrer plus facilement les tissus épais et serrés sans abîmer la matière. La tige renforcée pour éviter de dévier, casser ou sauter des points. Elles sont donc utilisées pour coudre du jean ou autres tissus tels que la toile cirée, la toile à voile, les vêtements de travail, le velours côtelé, l’imitation cuir. Leur taille varie de 90 à 110.

 

  • Cuir : la pointe est tranchante pour percer le cuir plus facilement. Elle s’ utiliser sur du cuir, similicuir et suédine. Attention, l’aiguille est fragile. Leur taille varie de 80 à 100

 

  • Stretch et jersey : la pointe est arrondie afin d’ écarter les mailles du tissu sans casser les fibres. Elle évite également que les ourlets ne gondolent trop ce qui fait d’ elle une aiguille de machine à coudre idéale pour tous les tissus élastiques ou à mailles extensibles. Leur taille varie de 70 ( pour le lycra et je jersey fin) à 90.

 

  • Double (ou aiguilles jumelées) : Elle peut s’utiliser sur la plupart des machines à coudre. Il en existe plusieurs types en fonction du tissu à coudre. On l’ utilise notamment pour réaliser des ourlets ayant une double surpiqûre afin des coutures parfaitement parallèles. Elles sont aussi idéales pour coudre des matières stretch comme le jersey car elles gardent une certaine élasticité du point effectué tout en le consolidant du fait de leur double piqûre. Mais pour le jersey, l’ idéal reste tout de même la surjeteuse et la recouvreuse, par contre, cet équipements à un coût (et prend de la place!)

Je vous ai ajouté un petit tableau qui récapitule un peu tout ça:

tableau aiguillesSource: http://machinesacoudre.over-blog.org

 

Maintenant que l’ aiguille est choisit, quel fil utiliser?

Il est important d’ adapter son fil au tissu et à l’ aiguille.

Il doit être résistant. L’ épaisseur doit aussi être bien choisie.

Le fil 100% coton: il est très résistant et est couramment utilisé pour de nombreux travaux. Il convient parfaitement aux tissus en coton et les tissus souples. Taille de l’ aiguille: 80, 90 ou 100.

Fil coton-polyester: il est très résistant et convient aux tissus synthétiques. Taille aiguille: 80 ou 90.

Fil polyester: il est solide et élastique il convient aux tissus polyester. Utilisez des aiguille de 100 ou 110.

Fil coton-acrylique: il est solide et convient aux tissus brillants en acrylique. Taille de l’ aiguille: 80 ou 90.

File de nylon: Il est fragile et s’ abîme au lavage. De plus, la couleur passe avec le temps. On l’ utilise sur les tissus fins et souples.Aiguilles: 60, 70 ou 80.

Fil de soie: Très solide et glissant. Il convient aux tissus fins et souples. Aiguille 60, 70 ou 80.

Fil à repriser: il est très fragile car il doit pouvoir être défait rapidement. Taille d’ aiguille: 60, 70 ou 80.

Fil de rayonne: c’est un fil souple, peu rugueux. Il est parfait en broderie et convient aux tissus souples.

Fil métallique: il est solide et rigide. Convient à tous les tissus pour ajouter une décoration.

 

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui! Ça fait déjà beaucoup à retenir 😉

J’espère que vous aurez appréciez ce post et qu’ il vous sera utile!

Passez une excellent journée, à très bientôt!

Papillon façon origami

Papillon façon origami

 

papillon boutique

 

Bonjour à tous et à toutes!

 

Je suis heureuse de vous retrouver aujourd’hui pour un nouveau petit tuto couture!

L’ origami, vous connaissez sûrement. Savez vous que vous pouvez aussi adapter certains modèles avec du tissu? Et oui, ce n’est pas plus compliqué.

Voici donc comment faire un papillon façon origami:

  • Coupez 2 rectangles de tissus (différents ou non) de 11x15cm.

 

PAPILLON 1

  • Disposez les 2 tissus endroit/endroit et cousez autour à 1 cm. Dégarnissez les angles

 

PAPILLON 2

  • Retournez sur l’ endroit puis repassez.

 

PAPILLON 3

  • Plié en 2 le rectangle sur le côté le plus long.

 

PAPILLON 4PAPILLON 5

  • Attrapez le coin de droite (que le coin supérieur) et rabattez le sur le coin de gauche comme sur le dessin.

 

PAPILLON 6PAPILLON 7

  • Retournez  l’ ouvrage et faites de même sur l’autre côté.

 

PAPILLON 8PAPILLON 9 PAPILLON 11

  • Bien repasser. Attrapez le coin interne du côté gauche (voir 1er dessin) de façon à « ouvrir » l’ aile du papillon. En aplatissant ce coin l’ un des coin du côté du rectangle se soulève. Aplatissez le bien en l’ amenant vers le haut de manière à bien ouvrir l’ aile du papillon. Aidez vous des dessins et des couleurs qui différencient bien vos 2 tissus pour bien comprendre.

 

PAPILLON 12

  • Faites en de même pour l’autre côté. Ça y est vous avez votre papillon façon origami. Repassez bien pour maintenir les plis. Je vous conseille de faire 2 points à la main discrètement sous les ailes pour bien les maintenir ouvertes. Petit conseil: Si vous souhaitez les fixer au mur, découpez un carré de papier épais (type papier canson ou entre le papier classique et le papier canson). Cousez le au 4 extrémité sur le dos du papillon. Il suffit simplement ensuite de mettre de la « patafix ».

 

papillon boutique 4

 

C’est simple et ça fait son petit effet! Idéal pour une chambre d’ enfant ou dans son atelier de couture.

 

J’espère que vous aurez appréciez ce tutoriel. Je vous souhaite une excellente journée et je vous retrouve bientôt pour un nouveau post!

Bonne couture!

 

Quelles sont les différentes fibres textiles?

Connaissez-vous les différentes fibres textiles?

IMG_5972

Végétale? Animale? Synthétique?…

Je me suis dis, qu’ une petite présentation sur les fibres qui composent les tissus serait une bonne idée. Et oui, nous cousons du tissu, mais de quoi sont-ils faits? Quelles sont leurs caractéristiques? Pour quelles utilisations?

Commençons par les fibres Naturelles:

 Fibres naturelles

Coton

fibres textiles

C’est la fibre naturelle la plus largement utilisée dans l’habillement. Elle se développe dans la capsule qui entoure les graines de cotonniers.

Caractéristiques

  • Favorable pour une bonne résistance
  • Très faible élasticité
  • Peu souple, sujette au froissement
  • Douce et confortable
  • Bonne absorption
  • Fragilisé par les expositions prolongées au soleil

Utilisations

  • Très souvent utilisé dans les produits textiles et vêtements mailles et tricots
  • Textile de maison : draps, serviettes et peignoirs de bain, couvre lits etc…
  • Utilisé en mélange avec d’autres fibres comme la rayonne, le polyester, l’élasthanne, etc.

 

Lin

tissage 04

C’est l’ une des fibres naturelles les plus coûteuses, fabriquée à partir de la plante de lin car il nécessite beaucoup de main-d’œuvre pour sa production, donc production faible. La toile de lin est appréciée pour sa fraîcheur exceptionnelle par temps chaud.

Caractéristiques

  • Peu d’élasticité, se froisse facilement
  • Relativement lisse s’assouplit au lavage
  • Très bonne absorption
  • Bon conducteur de chaleur et conserve également la  fraicheur
  • Plus fragile, sensible au froissement, tendance à casser.

Utilisations

  • Vêtements : costumes, robes, jupes, chemises, …
  • Textiles d’ameublement : nappes, torchons, draps de lit, couvertures, papier peint / revêtements muraux, traitements pour fenêtres, etc.
  • Produits industriels : bagages, toile, …
  • Utilisé aussi mélange avec le coton

 

Laine

laine

La fibre de laine se développe sur la peau de mouton, elle est relativement frisée, grossière et écaillée sur sa surface mais l’ apparence des fibres varie en fonction de la race des moutons. Les laines les plus fines, douces et chaudes ont tendance à avoir plus d’écailles mais plus légères. Les laines plus épaisses et moins chaudes ont moins d’écailles mais plus rugueuses. Normalement, les meilleures fibres de laine avec des écailles légères sont plus ternes en apparence que les fibres de moins bonne qualité qui possèdent moins d’écailles.

Caractéristiques

  • apparence frisée
  • Elastique
  • Absorbe facilement l’humidité
  • Conserve la chaleur
  • Résistante à l’électricité statique

Utilisations

  • Vêtements : vestes, costumes, pantalons, chandails, chapeaux, …
  • Couvertures, tapis, feutre et tissus d’ameublement
  • Tapis de cheval, tapis de selle

 

Soie

soie

La soie consiste en un fin fil continu déroulé du cocon d’une chenille de papillon, le ver à soie. Elle est composée de protéines. Elle est très brillante en raison de sa structure à prismes triangulaires, qui permet au tissu en soie la réfraction de la lumière sous des angles différents. C’est une matière onéreuse.

Caractéristiques

  • Brillante, texture lisse
  • Légère, solide, mais peut perdre jusqu’à 20% de sa résistance à l’état humide.
  • L’élasticité est modérée voir médiocre car si elle est étirée elle reste tendue
  • Résiste mal aux expositions prolongées au soleil
  • Sensibles aux insectes,

Utilisations

  • Chemises, cravates, chemisiers, robes, vêtements de haute couture
  • Lingerie, pyjamas, peignoirs, costumes de soirée et robes bain de soleil
  • De nombreuses applications d’ameublement
  • Tapisserie, revêtements muraux et tentures murales

 

Jute

jute

La fibre de Jute est obtenue à partir plante (jute) de grande taille , elle est facile à cultiver et récolter . C’ est la fibre la moins chère.

Caractéristiques

  • Peu durable car elle se dégrade rapidement lorsqu’elle est exposée à l’humidité.
  • Moins de résistance.
  • Ne peut pas être blanchie pour la rendre blanc pur à cause du manque de résistance.

Utilisations

  • Fils de rattache pour les tapis, les tissus grossiers et bon marché, …

 

Kapok

kapok

C’est une fibre obtenue à partir des capsules de graines de plantes et d’arbres appelés Ceiba Pentandra cultivées à Java et à Sumatra (Indonésie), le Mexique, l’Amérique centrale et les Caraïbes, l’Amérique du Sud et du Nord tropical Afrique de l’Ouest.

Elle est appelée « soie de coton » en raison de sa haute brillance, qui égale celle de la soie.

Caractéristiques

  • Texture lisse
  • Très brillante
  • Peu allergène
  • Résistante à l’humidité, sèche rapidement lorsqu’elle est mouillée

Utilisations

  • Matelas, coussins, Capitonnage de meubles, doudou pour enfant,…

 

Bambou
bambou

La fibre est issu de la plante. Elle est prolifique, certaines espèces poussant jusqu’ à 1 mètre par jour dans certaines régions d’Asie.
Caractéristiques:

Tissu respirant léger à porter
Naturellement anti-bactérien
Propriétés anti-odeurs et anti-UV…
Biodégradable et recyclable, la fibre régénérée de bambou
Grande douceur
Utilisation: Essentiellement pour les vêtement et le linge de maison (draps, serviettes, ...)

 

Quelques des nouvelles fibres végétales et écologique

En plus des textiles et fibres naturels comme le lin, les différents types de laines, le chanvre, etc. bien connus, il existe des fibres végétales nouvelles prometteuses et moins répandues :

 La fibre d’ortie, « urtica Doica »

ortie On utilise la fibre d’ortie depuis la préhistoire et un peu partout en Europe, où elle a été délaissée au profit du coton à partir du XVIème siècle. Elle fait l’objet de recherches importantes en Grande-Bretagne, en Italie et en Autriche. Fibre mate, de texture et couleur irrégulière, la fibre d’ortie offre un touché fibreux et sec. En tordant les fibres, on en évacue l’air. L’étoffe devient plus fraîche, estivale.

L’ortie offre ainsi une alternative intéressante aux cultures traditionnelles : en tant que plante vivace, sa culture ne nécessite aucun produit polluant. Elle a une originalité : elle est creuse, ce qui explique pourquoi elle est naturellement isolante. Plus fine que le chanvre, elle est plus solide que le coton.

Caractéristique 

  • biodégradable
  •  ne nécessite ni irrigation ni pesticide,participe à la diversification des cultures et à la protection de la faune
  • thermorégulatrice

 

La fibre de cyprès Hinoki, « chamaecyparis obtusa »

cypres hinoki

Le cyprès Hinoki est un conifère d’Asie du Sud Est à l’odeur citronnée. Son bois est très clair et imputrescible. L’hinoki a une place spéciale dans la culture japonaise où il est utilisé pour la décoration et la construction, la cosmétique ou la parfumerie. Sa fibre issue des résidus d’écorce a un aspect lustré, une texture très douce et des propriétés relaxantes. Les fils à base d’hinoki sont développés en Italie par Grado et par Shikido Ltd au Japon.

Caractéristique

  • Imputrescible
  • Biodégradable
  • Antibactérien et antiseptique
  • Issu du recyclage de résidus.

 

 

Fibres synthétiques

Synthétiques (régénérés)

Cellulose

Elles sont obtenues soit à partir de la cellulose de la paroi cellulaire des fibres de coton courtes qui sont appelées bourres ou, plus souvent à partir de bois de pin. Il existe trois types de fibres cellulosiques artificielles:

Rayonne

Elle est fabriquée à partir de polymères d’origines naturelles qui simulent les fibres cellulosiques naturelles. Ce n’est ni une fibre synthétique ni vraiment une fibre vraiment naturel.

Il existe deux variétés de rayonne : viscose, et HWM . Celles-ci à leurs tours, sont produites dans un certain nombre de variétés afin de répondre à certaines propriétés spécifiques.

Caractéristiques

  • Douce, lisse et confortable
  • Naturellement d’un brillant riche.
  • Très absorbantee
  • Faible récupération élastique

Utilisations

  • Vêtements : chemisiers, robes, vestes, lingerie, doublures, costumes, cravates, ..
  • Articles d’ameublement : couvre-lits, draps de lit, des couvertures, traitements de fenêtre, tissus d’ameublement, …
  • Utilisations industrielles : produits de chirurgie, les produits non-tissés, tissus de trame pour pneus etc.
  • Autres usages : produits d’hygiène féminine (et oui!), couches, serviettes, …

 

Acétate.

Caractéristiques

  • Thermoplastique
  • Bonne aptitude au drapage
  • Douce, lisse et élastique
  • Sèche rapidement
  • Aspect lustré
  • Faible résistance aux frottements

Utilisations et applications

  • Principalement dans l’habillement : chemisiers, robes, vestes, lingerie, doublures, costumes, cravates, …
  • Utilisé dans les tissus tels que le satin, rideaux, jupes en brocarts, taffetas, …

Tri-acétate

Caractéristiques

  • Thermoplastique
  • Souple
  • Rétention de forme et infroissable
  • Facilement lavable, même à des températures élevées
  • Maintient les plis et se plisse bien

Utilisations

  • Principalement dans l’habillement
  • Utilisé dans les vêtements où la conservation des plis est importante par exemple jupes et robes
  • Peut être utilisé avec du polyester pour créer des vêtements brillants

 

Artificielles – non-cellulosique  

Fibres polymères

Ce groupe de fibres se distingue en étant synthétisé ou créé à partir de divers éléments moléculaires plus importants qui sont appelées polymères linéaires.

Les propriétés de ces fibres dépendent de leur composition chimique et des types d’orientation moléculaire.

Nylon

Caractéristiques

  • Très souple
  • Allongement élevé et élasticité
  • Très solide et durable
  • Excellente résistance aux frottements
  • A la capacité d’être très brillant, semi-brillant ou mat
  • Résistant aux insectes, champignons, les moisissures et la putréfaction

Utilisations

  • Vêtements : collants, bas, leggings, …
  • Ameublement
  • Applications industrielles : parachutes, tissus trame de pneus, cordes, airbags, flexibles, …

 

Polyester

 

Caractéristiques

  • Bonne résistance
  • Hydrophobe (non absorbant)

Utilisations

  • Habillement : mailles et tricots, chemises, pantalons, vestes, chapeaux, …
  • Draps de lit, couvertures, capitonnage de meubles, matériau de rembourrage et ameublement
  • Les utilisations industrielles : bandes transporteuses, les ceintures de sécurité, le renforcement des pneus

 

Elasthanne

 

Les marques des trois fibres élasthanne sont Cleer-span, Glospan et Lycra.

Caractéristiques

  • Haute élasticité
  • Confortable
  • Haut maintien de forme
  • Durable

Utilisations

  • Jamais utilisé seul, on le mélange toujours à d’autres fibres
  • Vêtements et articles extensibles pour le confort et l’ajustement
  • Bonneterie
  • Vêtements de maintien
  • Maillots de bain, vêtements de sport
  • Lingerie, leggings et chaussettes
  • Vêtements en forme par exemple bonnets
  • Gants

 

Acrylique

Caractéristiques

  • Doux, sensations chaudes au touché similaires à la laine
  • Souple
  • Rétention de forme et infroissable

Utilisations

  • Vêtements
  • Ameublement

 

 Fibres artificielles – Fibres de protéines

La protéine de produits tels que le maïs et le lait a été traitée chimiquement et transformée en fibres. Toutefois, ces fibres ne sont pas un succès commercial.

Fibres artificielles – Fibres métalliques

Ces fibres sont constituées de métal, métal enduit de plastique, plastique enduit de métal, ou d’une âme complètement recouverte par le métal. Ces fibres sont généralement produites en bandes lisses, étroites et plates qui possèdent une brillance élevée.

Utilisations: Fils décoratifs de vêtements et d’articles d’ameublement.

 

Fibres artificielles – Fibres minérales

Divers minéraux ont été transformés en fibres de verre , de céramique et de graphite ayant des propriétés prévues pour des utilisations spécifiques .

Verre: Bien que le verre est un matériau dur et non flexible , il peut être transformé en une fibre textile fine et translucide avec l’apparence et le touché de la soie .
Les minéraux naturels tels que le sable de silice , le calcaire, le carbonate de sodium , le borax , l’acide borique, … ont été fusionnés à des températures très élevées en verre , et transformés en une fibre.

Caractéristique: hautement résistant à la flamme

Utilisations: Applications industrielles résistantes à la chaleur

 

Maintenant que vous connaissez les différentes fibres, comment reconnaître une fibre naturelle d’ une fibre synthétique?

L’ idéal est de connaître la composition, elle est précisée sur l’ étiquette du tissu. Mais si par malheur vous ne l’ avez plu, il existe un moyen très simple de le savoir. Il suffit de brûler un bout du tissu et de constater sa réaction et son odeur.

Le coton brûle rapidement en laissant un mince filet de cendre.

La laine brûle lentement en grésillant.

La soie brûle lentement et dégage une odeur de corne brûlée.

La rayonne brûle rapidement et sent le papier brûlée.

Les tissus synthétiques fondent et forme une petite boule noire.

Notez également que les tissus synthétiques se froissent peu, au contraire du lin, de la soie et du coton.

Bien sûr, si votre tissu est composé de plusieurs matières, c’est quasi impossible à trouver, à moins d’être un spécialiste!

 

Voilà, j’ espère que cela vous aura appris des choses sur les différents textiles et que vous avez apprécié.

Je vous retrouve très vite pour un nouvel article, passez une agréable journée!

DIY : une housse de coussin à plis

DIY

Housse de coussin à plis

 

20160207_163150

Une petite ambiance de vacances… le soleil, la plage, le clapotis des vagues,…

 

J’ espère que vous allez bien?

Je vous retrouve aujourd’hui pour un tutoriel de housse de coussin à plis.

Il n’est pas compliqué et fait son petit effet!

 

Pour le patron, comme il sera trop difficile de vous donner les mesures et le degrés de chaque angle du patron, je vous conseil de le créer vous même:

Prenez une grande feuille de papier kraft ou autre (pas trop fragile). Formez vos plis et épinglez les pour qu’ils ne se défassent pas. Une fois tout vos plis formés, tracez votre coussin : un carré de 42×42 cm (marge incluse). Coupez votre patron et dépliez le papier. Vous obtenez un genre d’ accordéon.

Tracez ensuite le dos de la housse de coussin : 2 rectangles de 42x29cm

Pour ma part cela donne ceci :

20160207_154204

 

Vos pièces sont désormais prêtent et nous pouvons attaquer la partie la plus amusante: la couture!

  1. Formez vos plis et repasser les au fur et à mesure. Épinglez les extrémités.

Si comme moi vous craquez pour du lin enduit, repassez sur l’ envers ou avec une patte-mouille.

20160207_154819

20160207_154832

 

2. Bâtissez  avec une couture à 0,25 cm du bord, tout vos plis. 20160207_160144

 

 

3. Pour le dos du coussin, sur chacun des 2 recantgles préformez au fer à               repasser sur une longueur (42cm), un double ourlet. Faites donc un                     premier de 1 cm puis un second de 1 cm. Epinglez et piquez l’ ourlet sur l’           endroit à « largeur de pied de biche » (0,75cm).

 

20160207_155120

 

 

4. Posez endroit/endroit les 2 pièces du dos de la housse comme sur la                 photo ci-dessous. Epinglez. Cousez tout autour à 1cm, en une seule                     couture. 

20160207_160452

 

 

5. Nous arrivons aux finissions, nous touchons au but!                                Dégarnisez les angles puis surfilez tout autour (point de « zig-zag »).

20160207_161103

 

Enfin, le moment de vérité, la surprise!! Retournez la housse sur l’ endroit…

 

20160207_162456

Et oui, je vous parlais de plages, de soleil,… donc j’ai fait « péter » les coquillages! Un peu de soleil dans la grisaille hivernal ne peut être refusée!

J’espère que ce tutoriel vous aura plu et qu’il aura suscité en vous l’ envie de relooker tout vos coussins!

 

Partagez avec vos amis ou commentez l’ article si vous avez apprécié! Je vous souhaite une excellent journée et vous retrouve bientôt!